t'es rock coco (hommage à Ferre)

T’es rock coco !!!

Réécriture, écrit fait de ratures
La prose prend de l’allant et de l’allure
De membrures, aux membranes filigranées
Papiers vélin finement grammés
Le plagiat en guise de parjure
Réécriture tentation de l’éloge
De l’hommage au poète qui nous inspira !
Cent fois revenir à l’ouvrage,
Pour que soit rendu l’hommage
Réécritures vues comme un orage
Où tendu par les éclairs,
Illuminés par le tonnerre
Les vers en deviennent tonitruants
Les ratures sont ternes
Les traits de la plume sont acerbes et suspendus
Dans l’ère du vide poétique, du néant qui n’est plus !!!
Le temps est imberbe !
Quand je le sens en moi s’ écouler.
Au travers des rides, je ressens la gerbe
Celles de fleurs funéraires qui égayeront
Ma pierre tombale !
C’est une tombola que la vie :
Ou l’on perd ou l’on gagne
Gagner le gros lot : le trépas ci bas.
Bas sont les mots pour le dire
Un rien modeste pour nous maudire
Encore moins  la main plus leste pour médire à votre propos.
T’es rock coco ! t’es rock coco !
Disait hurlait chantait LEO !!!!
Un rien poème, le tout bohème  
c’est une ode, une rapsodie que la vie !

Fabien Rogier dans Poésie.
- 585 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.