Ton souvenir est un poison

Ma vue se floue de tant te pensé
Mes oreilles sifflent de ta voix enchantée
Mon odorat se brouille de ton parfum
Ma bouche regrette tes baisers un à un

Ta fragrance me hante jusqu'au crépuscule
Ta silhouette me visite à l'aube et me brûle
Tes manies je les aiment, je les envient
Ton corps me saisi chaque jour il me poursuit

De tes mains je ne savourerai plus
Que l'empreinte de tes doigts à nu
Indélébiles traces fictives transparentes
Tatouées sur ma chaire non apparentes

Les fissures sur mon coeur au fil des ans
D'amertumes rancoeurs remplacent mon sang
Mes artères se bouchent de ton souvenir
Trop sucré, trop salé sans m'assouvir

Dans mes veines tu coules comme un poison
Goutte à goutte qui s'infiltre avec addiction
Dans mes poumons souffle l'oxygène que tu respires
Je manque d'air au quotidien cela empire...

(Fictif);)

Naromi dans Poésie.
- 505 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.