TOUJOURS AMOUREUX

Tes lèvres cherchant les miennes
Mes yeux se baignant dans l'océan des tiens
Ta langue au plus profond de ma bouche
Nos deux corps allongés sur la couche

Tes mains caressent mon dos
Descendant jusqu'au bas de mes reins
Et des frissons de plaisir éclos
Font vibrer le doux coussin de mes seins

Rien n'est plus beau, rien n'est plus fort
Que toutes ces années de communion
Parsemées de roses et de gravillons
Auxquels résiste l'étreinte de nos corps

Combien de baisers donnés
Avons nous comptabilisés
Lors d'étreintes acharnées
Dans le doux cocon de l'intimité

Mais les années une à une ont passé
Et le sel de notre amour
Lui, existe encore et toujours
Transformé en une éternelle amitié

Nous sommes si proches mais pourtant si dissemblables
A près de soixante dix ans nos cœurs sont en profonde harmonisation
Que de projets nous aurions pu réaliser ensemble
Main dans la main, regardant dans la même direction

douce rose dans Poésie.
- 873 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.