Tout ce que nous écrivons...

Tout ce que nous écrivons
N’est que gribouillis
Que grains d’un chapelet
Fait de «non» et de «oui»
 
Tout ce que nous débitons
N’est que le fruit
Des trames de nos moments
Qui réfutent la suie
 
Tout ce que nous élisons
N’est pas que bouis
Tant d’essences nous vénérons
Mais ne prévale que «l’inouï»
 
Tout ce que nous proférons
N’est que folles envies
L’effervescence est ce torrent
Qui préside à nos poésies
 
Tout ce que nous charrions
N’est que rebus de nos vies
Nous cheminons tels ces fleuves
Dont les affluents rallongent la vie
 
Tout ce que nous visons
On le juge antidote de l’ennui
Chacun son sort, nous disons
Pour consoler tous nos amis

BEDOUIN dans Poésie.
- 1043 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.