Triptyque du plaisir d'une nuit d'été

I Densité orgasmique

 

Je reviendrai découvrir ton tendre volcan,
Dans cette nuit froide au néon si orgasmique,
Je saisirai le souffle de la vie planant,
Dans cette chambre aux sentiers perdus chromatiques.

Je reviendrai là, commettre, auprès de ton cœur
Tous ces rapides d’harmonie qui glorifient
Et consument ton âme dans notre bonheur,
J’embraserai la folie de l’amour des lits.

Je reviendrai au fond de ta vallée, errer
Sur les monts jumeaux de la douceur qui m’enchantent,
Caresser les dunes de sables de ton corps,

Je viendrai me poser au creux de tes sentiers,
Découvrir la forêt enchantée qui me tente,
Et d’un astre brûlant finir dans les accords.

Hubert-Tadéo Félizé dans Poésie.
- 465 lectures - mention j'aime


Ce texte à inspiré les textes suivants

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.