Un homme pourtant parfait

Je t’ai trompé, c’est vrai, mais pourquoi m’en vouloir
Lorsque je rentrais tard, tu dormais, tel un loir 
Et je gardais pour moi le remord et l’excuse
C’est très dur de dormir lorsque tout vous accuse

Me trouver fainéant, alcoolique et menteur
J’aurais tout entendu! Je ménageais mon cœur
Descendre trois étages et remonter vingt bières
Fatigue énormément surtout à mon grand age

J’ai voulu te revoir, te demander pardon
Il y avait un gars dessous ton édredon
Je suis vraiment déçu je te pensais plus sage
Est ce si important d’avoir trois fois ton age?

C’est la première fois que je t’entends crier
Tu devrais éviter de te laisser aller 
A ces débordements frôlant l’inconscience 
Pourrais-tu, ma chérie, avoir plus de décence

chavigner dans Poésie.
- 161 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.