Un jour au marché

Un dimanche matin, de bonne heure,
Parfois cela m'arrive de me lever
Si tôt, dès l'aube, en robe ou en jupe,
Un café vite fait avalé, un peu de beurre
Sur une tartine, bu, goûtée et rassasiée,
Il est temps d'aller dans cette vie de dupe.

Le marché, tout un programme à mes yeux,
Le marché, de belles rencontres, des vendeuses,
Des acquéreuses, des mecs à gauche,
Des mecs à droite, des mecs de leurs mains gauches
Qui laissent filer le filet à provision,
Quelle vie, quel enjeu, quel jeu
Dans ce marché où l'oeil des vendeuses

Me fait un charme printanier même en été.

J'aime contempler leurs mains délicates,
J'aime caresser discrètement au rendu
De la monnaie, le parfum de miel ;
Ces mains encore cuivrées que le soleil
D'été a buriné aux lavandes scélérates.

J'aime les filles du marché aux décolletés
Généreux.

Justine Sahin dans Poésie.
- 60 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.