UN JOUR L' OUBLI, ... (texte en prose)

UN JOUR L’OUBLI, UN JOUR L’INOUBLI…

 

Un jour les élèves apprendront des mots qu’ils ne comprendront plus.

Les enfants de l’Inde demanderont : qu’est-ce que la faim ?

Les enfants d’Alabama :  qu’est-ce que la ségrégation raciale ?

Les enfants d’Hiroshima :qu`est-ce que la bombe atomique ?

Et les enfants des écoles poseront cette question :

Qu’est-ce que la guerre ?

 

Et  toi, toi… ou toi : tu  leur répondras :

Ce sont des mots désaffectés,oubliés

Comme galère, diligence,

Des mots qui ne veulent plus rien dire

C’est pour cela qu`on les a retirés du dictionnaire !

 

Et moi…

 

Moi qui ai vécu en terre lointaine

Je n’oublierai jamais cet élève ayant écrit, sur un pauvre papier,

« Je t`aime » pour sa petite copine préférée

Déclaration interdite, il y a déjà un temps certain…

Evidemment,

Le maître attrapa le petit papier chiffonné et punit l’amoureux de 20 coups de règle sur ses doigts…

Puis… le maître, se sentant très sage, du haut de son autorité,  jugea encore bon de donner à la classe une punition capitale :

-     Vous écrirez chacun, dit-il, cent fois : « je t’aime »

 

Comme quoi… même devant une sévérité mal comprise, l’Amour triomphe toujours !

 

 

 

 

 

 

ange dans Poésie.
- 1137 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.