Un parfum d'amour

Lamour est-il, comme le parfum ?
Sévapore-il en peu de temps ?
Le trouve t-on dans les embruns
Ou dans les airs du printemps ?

Ces odeurs, sont si puissantes
Quelles vous enivrent un court instant
Faisant de vous une impuissante
A résister à votre amant.

Lhomme percevant vos odeurs
Redevient tout à coup bestial
Son esprit négligeant son cœur
Vous laissant portant palatiale

Humez la rose, ou le jasmin
Pourvu que vienne le désir
Dans la forêt, dans un jardin
En quelque lieu vient le plaisir.

En conclusion, pour exalter
Tous les parfums et leurs saveurs
Noublier pas pour exister
Lamour doit venir droit du cœur.

Francis B

fbocquillet dans Poésie.
- 1145 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.