Un petit chiffon blanc format appelé Joséphine

Un petit chiffon blanc badigeonné de rouge
S’est accroché la nuit à un fil barbelé.
En regardant de près j’ai l’impression qu’il bouge.
Hélas c’est un enfant que l’homme a sacrifié.
Pour retarder l’attaque on enterre une mine.
Qu’importe les civils quand la guerre assassine.    

Ils ont signé la paix le peuple est rayonnant
Et pourtant chaque jour disparaît un enfant.
Mine antipersonnel, dans le sable,  posée,
Qu’importe les civils quand la guerre assassine.      
Ce  môme n’a jamais tenu de carabine.
Il en  est trop, hélas, dont la  vie est brisée                  

Qu’importe les civils quand la guerre assassine.      
Il en  est trop, hélas, dont la  vie est brisée.                
Ce gamin de dix ans, Titubant, affaibli,
Qui mendie pour fumer et recherche l’oubli.
C’est à se demander si ce malheur chagrine.
L’image d’un pays ne peut être gâchée.                        

Qu’importe les civils quand la guerre assassine.    
Il en  est trop, hélas, dont la  vie est brisée.                
L’image d’un pays ne peut être gâchée.                  
Pourquoi montrer l’horreur dans votre magazine?
Attirer le client par un site enchanteur                        
Est beaucoup plus vendeur que lui montrer l’horreur

L’image d’un pays ne peut être gâchée.                    
Attirer le client par un site enchanteur                        
Est l’honneur de chacun ne parlons plus de mine
Il en  est trop, hélas, dont la  vie est brisée                  
Qu’importe les civils quand la guerre assassine.    
Celui qui vend des armes est un fieffé menteur              

chavigner dans Poésie.
- 147 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé Un petit chiffon blanc format appelé Joséphine

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
douce rose Très beau poème. Je pense que, pour commencer, la vente d'armes aux particuliers devrait être interdite dans tous les pays. Vraiment j'ai adoré bien que très triste mais si réaliste. Bravo à vous
chavigner Merci douce rose
ange Belle dénonciation de la guerre... les façonneurs de béquilles sont à l ouvrage, ils espèrent beaucoup de jambes en moins pour gagner bien des sous en plus. Les marchands d'arme sont attachés au sourire... la guerre est là, les guerres se multiplient... le mécanicien sur avion de chasse pose sa bombe.. sans savoir à quoi elle va servir. Ainsi va le monde. On regarde les infos en mangeant du caviar, les morts ne sont que chiffres dans un peu de brouillard... et l enfant sur la plage est très vite effacé. Ce n est qu un fait divers au milieu de l été ! Merci pour votre poème il a glacé mon sang mais Est-ce assez ? ne devrait-on pas prier.. souhaiter... hurler ?
chavigner L'intelligence de l'homme le détruira un jour hélas au lieu de le grandir
ange Pour les générations futures je voudrais tout peindre en rose.. caresser la violence pour qu'elle ne se nomme plus jamais "OUI OSE". On dit que les poètes, quand ils tissent leur miel, effacent par leur ciel une goutte de fiel. On peut toujours rêver et adoucir le temps, plutôt que d'énoncer de durs pressentiments. Mais je dois avouer qu il m'arrive de douter...et d'embrasser une fleur pour tout recommencer... Ange
chavigner Il est plus facile de fermer les yeux que de tendre la main hélas!
sandisa mais ne faut-il pas insister et toujours recommencer? bel écrit , bravo!
chavigner Si Sandisa vous avez raison

La vallée noire

Poésie  213    6  

Donne moi tes lèvres

Poésie  121    5  

Le petit pont de bois

Poésie  149    4  

Un vieux chien Abandonné

Poésie  179    21  

Poussière déposée

Poésie  91    5  

Lorsque poésie modifiée ...

Poésie  161    3  

Le curé qui passe

Poésie  25  

La faux passe si près

Poésie  28    3  

Dans le fond du grenier

Poésie  251    8  

Un homme pourtant parfait

Poésie  159    3  

J'ai déposé mes larmes

Poésie  159    3  

Dos à dos

Poésie  85    6  

Fin de vacances

Poésie  17  

Triste réalité ! Un ...

Poésie  1291    18  

présence réelle

Poésie  291  

Sur l'instant

Poésie  85    6  

Déborah,

Littérature  150  

Mon secret

Inclassable  335  

poéme3 : Mon cœur et ma ...

Poésie  434    5  

Défonce lyrique

Poésie  232  

Cancer ma tristesse

Poésie  529  

Histoire 41

Inclassable  21  

Assassinat pour une ...

Poésie  330  

Regard chaloupe

Poésie  335    6  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.