Un ventre qui fait honte

A quinze ans être enceinte et ne pas l’avouer
Serrer avec un drap pour adoucir sa forme
Au ventre qui fait honte et que l’on doit cacher
Dans le but de rester une enfant  filiforme

J’ai préféré mentir que me couvrir de honte
Mais au fil des mois j’avais en le voyant
Cette envie de vomir que le dégoût remonte
Qui me faisait pleurer le soir en m’endormant

Qu’importe s’il était un gars ou une fille
Je voulais à tout prix  mettre fin à ses jours
Je n’ai pas eu la force en m’aidant d’une aiguille
Je garde ce bébé c’est mon unique amour

chavigner dans Poésie.
- 534 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé Un ventre qui fait honte

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
douce rose L'amour de la maternité l'emporte sur "qu'en pensera t'on". Sentir son bébé bouger, c'est la panacée. J'ai adoré cet état 4 fois et il ne me serait jamais venu à l'idée d'avorter
chavigner Ma femme était mineure lorsque notre fils est né.Nous n'avons jamais pensé une seconde à recourir à un avortement nous non plus.Par contre nous étions en 1970 et à cette époque les règles à respecter étaient,hélas,plutôt celles de nos grands parents que celles de nos parents.Une femme qui élevait son enfant seule était montrée du doigt.Une fille mère était rejetée pas la société bien pensante.Heureusement cela a évolué mais il y a encore un travail monstre à faire.
Lorsqu'une femme a le malheur de perdre l'enfant qu'elle attend le jour de la fête des mères à quelques jours de son accouchement,le couple est marqué pour toujours.Heureusement,nos 3 enfants et nos 9 petits enfants ont mis du baume d'amour sur cette inoubliable blessure
Modifié le 19/10/2016 à 15:01 par chavigner
ange Un ventre rond est un monde qui s éveille à la vie. J ai eu deux enfants et je n ai jamais eu honte de grossir. Pourtant, à la seconde grossesse, mon mari de l époque m avait dit : si tu n avortes pas, je divorce. je n ai pas avorté il n a pas divorcé, du moins pas juste après mon accouchement. Je sais.. la famille en carcan.. les interdits.. les rejets, j ai connus.. mais le temps passe et dire OUI à la vie est toujours une partie gagnante.
merci pour la confidence.
chavigner Hélas ange il y a des moment de notre vie que l'on préférerait oublier.Par contre souvent le couple est encore plus soudé après
chavigner J'avais écrit cette poésie en pensant à la honte, en regardant le regard des autres de se retrouver enceinte, pour une jeune fille encore à l'école.
ange oui je comprends mais maintenant êtes vous heureuse ?
chavigner Ange je m'appelle Michel.J'adore me glisser dans la peau de mes personnages lorsque j'écris mes poésies et parfois se sont des femmes.Bien Amicalement
Modifié le 22/10/2016 à 09:52 par chavigner

Au pigeon voyageur

Poésie  599    4  

Juste trop de fierté

Poésie  502    6  

Le lézard et le vieux fusil

Poésie  599    12  

Tu te la pètes,baby

Poésie  519    6  

Au détour d'un chemin

Poésie  618    6  

violence et jalousie

Poésie  564    7  

Me diras tu enfin ce mot

Poésie  471    10  

Comme chez Lustucru

Poésie  501  

De la table au lit

Poésie  483    3  

Je suis un arbre aux mouchoirs

Poésie  522    3  

Se parler en silence

Poésie  504    9  

Le curé qui passe

Poésie  362  

Espoirs échevelés

Poésie  605  

Le Festin - Revue ...

Lieux ...  694    2  

Je Trinque a la mort

Poésie  680  

ÉCRIRE

Poésie  463    12  

Histoire 17

Inclassable  452    2  

Vision.

Poésie  514  

Le sang de l'innoncent

Poésie  640  

Au terminal...

Poésie  453  

Ô ma vie

Poésie  1160  

NOEL

Poésie  550  

LE GRAND PARDON (acrostiche)

Poésie  98    4  

J'aime pas la campagne ! ...

Poésie  535  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.