Vénérable troubadour

Si je ne suis que ce vénérable troubadour,
C’est que ma plume aime vous écrire des poèmes
Aux mots qui roucoulent et riment
Comme dans les chansons d'amour,
Vous parler du premier baiser
Qui fait troubler,
Votre cœur palpiter,
Votre corps frissonner.
L'écriture de l'amour,
Rien de plus beau.
Sans vergogne comme si elle savait,
Toujours elle se permet
De rappeler les règles d'or
De cet amour tant désiré :
Parler, se vider, tout partager,
Installer la complicité,
Ne plus jamais être dans l'obscurité.
Elle se dit artiste,
Vous peint divers tableaux
Avec ses mots bleus,
Hélas, ses mots gris aussi
Et toutes les couleurs de l'arc-en-ciel
De ses mots sensuels,
Qui montent en crescendo
Quand ils se veulent érotiques,
Tout le merveilleux
De ce corps à corps voluptueux.
Elle fait aussi roucouler ses mots
Quand elle parle de l'amitié.
Ce sentiment précurseur de l'amour
Qui souvent nous joue des tours.
Quoi de plus naturel
De tomber in love de ma plume,
Elle qui suscite tant d'émotions
Dans votre cœur en hibernation.
Tout ce qu'elle désire,
Voir votre âme se séduire.

Visiteur dans Poésie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.