Vieillesse...jeunesse

Aimons nous encore affronter le soleil
La jeunesse, la poussière le bruit
Aimons nous encore la foule gaie
Joyeuse, animée vivante et les cris?

La jeunesse donne le charme de ses sourires
L'enfance naïve délicieuse et douce
Le teint frais et le corps qui ondule
La poésie de ses tendres amours.

La vieillesse laisse flotter ses cheveux blancs
Trottinant d'une démarche grave
Les yeux décolorés irrités par le temps
La bouche béante empreinte de bon temps
Formant un fond de tableau charmant



La jeunesse parle du geste et de la voix
La vieillesse est courbée sur des jambes qui plient
Ses mains torturées se tordent avec émoi
Sur un cœur généreux qui plein d'ardeur rebondit
Pour donner à la jeunesse toute sa sympathie

La vieillesse va s'endormir rêvant de ciel bleu
Musique du cœur qu'anime ses larmes
La jeunesse danse en tourbillons joyeux..
Musique du cœur qu'anime ses jambes

mamida dans Poésie.
- 1091 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.