Vieillir

Personne ne veut mourir
Personne ne veut vieillir
Pourtant nest-ce pas le sort
Qui nous attend en fin de compte ?
Personne ne sera assez fort
Pour aller contre ce verdict
Que lon appelle destin
Il faudra pourtant en tenir compte
Puisque nos ancêtres communs
Nommés Adam et Eve
Nous ont précipités dans le néant
Et nous ne sommes plus maîtres du temps
Pour nous plus de trêve
Notre avenir est gravé dans le marbre
A peine le temps de compter jusquà dix
On se retrouve au pied dun arbre
Avec de la terre par-dessus
On est vraiment peu de chose
On mérite bien une rose
Au fond dun trou profond
Pour un adieu très long
Comme léternité

Nanouelle dans Poésie.
- 980 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.