Voici une lettre ou verte

Voici une lettre ou verte - composée de quelques vert - à ma moitié,
Car je me suis mis l'idée en tête de te couvrir de mots doux en mêlés,
C'est du sport, mais ta personne mérite les forts et moins l'effort,
Tu comprendras si ta question visait les doux, mots de mes pensées efforcés.
Bref. J'aime les doubles sens, comme les trains qui nous réunissent et nous réussissent,
Depuis tant d'années, il faut le dire à demi-mots ou bien l'écrire, à choisir,
Car la distance est à l'avenir - ou bien le venir - un pas sage sûrement à relire pour le définir.
Je serais toujours présent à l'absence de ma présence - complexe - une réelle claire voyance de notre romance,
Où mes mots et mes pensées s'accorderont pour tisser la corde ronde de nos liens denses. J'y pense et le ferais.
Le feu résiste, je parle de celui de notre amour - et pas des bois, ma jolie - car il court, il court "le ferais",  
Mais je compte sur ta confiance pour tenir jusqu'au jour où nous serons "confiancé",
Car on ne peux pas dire qu'on ne participe pas assez à cette histoire de cons posés.
Merci d'aimer autant les mots et l'absurde, où je te laisserai définir l'absurde idée de ta vie car les mots tu les connais.

Alexandre Clain dans Poésie.
- 1190 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.