Vole au-delà de l’horizon

Vole au-delà de l’horizon
Vole au-delà de l’horizon
Petit oiseau c’est la saison
Des feuilles mortes

Le soleil luit tu le verras
Il vente et pleut, l’hiver est là
Mais que t’importe


Tu t’en vas hors de ta volière
Tu quitteras nos champs de pierres
Félicité
 
Tu chanteras sur l’autre rive
Au beau milieu d’un champ d’olives
La liberté


Petit oiseau ou petit ange
Tu nous diras le conte étrange
De ce pays

Où l’on voit plein de jolies fleurs
Et tant d’amour sur tous les cœurs
Épanouis


Tu connaîtras sous d’autres cieux
D’autres oiseaux au chant glorieux
Mais solitaires

Tu aimeras la nuit tombant
Revivre un peu les jours d’antan
Encore amers


Ce rêve doux mais insensé
Que de tout cœur tu caressais
Obstinément

Sera enfin à ta portée
Tu chanteras la liberté
Allègrement

Poème extrait de mon recueil, Larmes et folies

Abdel.Koulla dans Poésie.
- 44 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.