ZERO

0
 
Corps frénétiques
Recouverts de nuages,
Pluies verglaçantes
Gerçant les visages,
Petits à-coups de son dans les tympans
Afin d’ébranler,
Un tant soit peu,
Les fondements
Des totems vieillissants ;
Zéro.
Étrange anniversaire,
Fébrile commémoration,
Zéro,
Plus rien,
Néant.
Tabous et totems
Mis bout à bout
Finiront par s’entre-dévorer
Pour laisser place
A l’enchantement.
Zéro.
Étrange anniversaire,
Fébrile commémoration,
Zéro,
Plus rien,
Néant.
Maintenant il est temps,
Il est temps de danser
Sur les cendres de la souffrance,
De se brûler les pieds
Au contact de l’espérance.
Il est temps de danser
Ma belle Liberté
Sur nos amours passés,
Et de retrouver
Agapè
Au carrefour
De
L’en avant.
 
 

Gaspard Collal dans Poésie.
- 137 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.