Site de poésie gratuit : les poèmes

Diversité de l'humain

BEDOUIN  Poésie  1152  

A travers vos champs Je me vois rodeur Je coule mon temps Au milieu de vos fleurs Jentonne vos ...

Désarroi

BEDOUIN  Poésie  990  

On ne célèbre que la rose Pourtant lortie Guérit tant de douleurs On ne juge sage que la ...

Chaque arbre choisit la couleur de ses fruits

BEDOUIN  Poésie  1069  

Le ciel pleure Quelle triste analogie Dieu ressent douleur Est nulle apologie De tant de ...

Sans papiers

BEDOUIN  Poésie  882    2  

Sans papiers On est rien Feu invisible Dira le pompier Sans papiers On ne vaut rien Faute de ...

La condition humaine

BEDOUIN  Poésie  1444  

Tous les châteaux ont leurs mystères Les cachent les haies de la noblesse Lui épargnant ...

Gens des nuages

BEDOUIN  Poésie  852  

Gens des nuages Gens des nuages, on les nomme Ces silhouettes, qui scrutent le ciel Non sur ...

Musique du sud

BEDOUIN  Poésie  894  

Primitive sagesse

BEDOUIN  Poésie  957  

Primitive sagesse Chaque épice a une odeur Chaque mal cause une douleur Il faut juste, marier ...

Quand la face devient pile !!!

BEDOUIN  Poésie  1015  

Quand la face devient pile !!! En voie de sous-développement Faisait rire mêmes les fous ...

Vive la liberté

BEDOUIN  Poésie  886  

Je ne suis adepte Daucun ordre Je reste moi-même Nul je me vautre Je vous dis tous ...

J'aurais aimé...

BEDOUIN  Poésie  1190  

Jaurais aimé savoir écrire En italien, en occitan Jaurais aimé, me prononcer En pur latin, ...

Nos mots...

BEDOUIN  Poésie  1146  

Se vêtissent De différentes couleurs Les mots Criards, ils éblouissent Ternes Ils causent ...

Fruit sacré (en écho au poème de ...

BEDOUIN  Poésie  1177    5  

A nos convives on loffre Comme signe de bienvenue Sur un plateau en cuivre ocre Laccompagne ...

Cheminement

BEDOUIN  Poésie  857  

Nous nous sommes mariés en un Août Aussi humble que brûlant Sans apparats, sans toile de ...

Les morts de la rue

BEDOUIN  Poésie  979  

Les morts de la rue Ils séteignent souvent la nuit Loin des phares Les découvre laube qui ...

Au temps du culte du virtue...l

BEDOUIN  Poésie  913  

Au temps où prime le virtuel On ne cesse de nous chanter le rationnel Linformatique, de son ...

Questionnement

BEDOUIN  Poésie  921  

Je me réfère à un temps Où nous invitaient les vents A savourer le bon En écoutant ...

L'humain regard de l'autre: dédié à ...

BEDOUIN  Poésie  889    2  

Dans lenceinte dun Ksar Aux murs lézardés Des enfants se marrent Grâce à un ballon troué ...

Magnifique tableau

BEDOUIN  Poésie  908  

Magnifique tableau Une terrasse blanchie A la chaux Une boîte de conserve Où le basilic ...

Le culte de l'éphémère

BEDOUIN  Poésie  918  

La première Dame nest plus Eve Les présidents imposent les leurs Sont-elles vraies, ou ...

Je ne peux pas oublier...

BEDOUIN  Poésie  905    3  

Je ne peux pas oublier Marine Ni Marie-Claire, ni Kathia Me manquera Gadiri, et tesnim Comment ...

L'étoile du nord (dédié à ...

BEDOUIN  Poésie  826  

Létoile du nord Je lui parle rarement Je laime fort Telle ma sœur dantan Létoile du nord ...

Ces enseignes qui nous trompent

BEDOUIN  Poésie  1018  

Je naime pas le préfixe Néo Le classicisme a fait son temps Ne me dit rien le préfixe Post ...

Mourrir pour des idées...

BEDOUIN  Poésie  1084  

Mourir pour des idées Nest plus un mur porteur Se multiplient les risées Envers linnocente ...

Casablanca, un monde fou

BEDOUIN  Poésie  1005  

Je viens de renter de Casablanca Où jai passé un si long week-end Je ny ai pas croisé ...

Un pseudo, c'est sacré (modeste texte ...

BEDOUIN  Poésie  921  

Un pseudo nest pas quadresse Il est le reflet dune âme Il exprime joies ou détresses Il ...

Me manquent les mots de ninita (marine)

BEDOUIN  Poésie  1324  

Ninita, que jadmire Narrive plus à me commenter Me manquent ses délires Ces mots doux, ses ...

Nos langues, nos coeurs

BEDOUIN  Poésie  1321  

On les nomme eurasiennes Chamito-sémitiques Ou encore nilo-sahariennes Je ne les vois que ...

linsoutenable légèreté de lêtre

BEDOUIN  Poésie  922  

Être bon, engendre des risques Le vrai humain ignore les précautions La vie, pourtant, est ...

Naïveté primitive

BEDOUIN  Poésie  922    2  

Chaque futur, devient imparfait Chaque présent finit passé Que pédagogique, est la ...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.