Site de poésie gratuit : les poèmes

Donne-moi un enfant

Verobray  Poésie  44    5  

Nous nous levons de la même façon, et le soir quand nous entrons c’est toujours ...

Forever

lutaire.nlomo9  Poésie  33    5  

Où vas-tu grand-mère Sans me dire au revoir Sans qu'on puis se voir. J'ai longtemps été ...

Inspiration

Troubadour  Poésie  28    5  

Dans la lecture de vos vers encore frais  , L’inspiration prenait doucement sa route. Au ...

En équilibre

Verobray  Poésie  40    4  

Sur le fil de ma vie D’où je vois la tristesse et la joie D’où j’entends le tumulte ...

OCEAN

DELAOUJESUIS  Poésie  41  

J’aime la mer quand elle grandit et s’essuie le long des franges au grammage de chaleur ...

La marguerite

De Margotin  Poésie  42    7  

Petite fleur des champs Jaune, rose et blanche Admirable et jolie Qu'on chouchoute au ...

Gourmand de vos mots

Troubadour  Poésie  63    11  

Quand je viens passer devant votre habitat, Une odeur vient chatouiller mon odorat. L’encens ...

Une larme

Verobray  Poésie  52    6  

Une larme c’est une larme Elle naît dans n’importe quel œil Disparaît parfois par ...

Doux mais parfois méchant

Troubadour  Poésie  54    9  

  Qui peut arrêter ce conquérant qui avance à pas de géant, Grognant comme le tonnerre, ...

Ton regard

Troubadour  Poésie  51    5  

Dans le petit matin aux rayons encore froids, J’accroche ton regard qui vient se poser sur ...

Entre les lignes

Verobray  Poésie  57    8  

Je tends la main vers vous Au bout de mes doigts, naît une prière Je veux vos yeux mais vous ...

Black V.MAX

Lancelot  Poésie  38    4  

Black V-Max J'aime cette extravagante moto Outrancière machine de science fiction Elle semble ...

paris 1

desboisphilippe  Poésie  28  

Du 21/09/15 au 24/09/15 j’étais en vacances à Paris, nous étions 3 vacanciers et ...

J'ai rêvé que je dormais

Verobray  Poésie  43    3  

Endormie peut-être au soulagement du temps Soulevée par l'osmose indicible du vent, Je me ...

C'est vrai

Verobray  Poésie  28    3  

C’est vrai que la terre s’endort au soleil C’est vrai que l’amour habite ma maison ...

Mémoire évaporée

Merveille  Poésie  30    2  

Un lieue commun, des grand mères attablées , Des paroles  s'entrechoquent, des gestes ...

Cupidon

Troubadour  Poésie  43    2  

Cupidon est imprévisible, on ne sait d'où il surgit, Ce chasseur de cœurs vient sans faire ...

Gueules cassées

Roby gardod  Poésie  34  

gueules cassées yeux crevés manchots boiteux l'idée fait son chemin, s'empare de ton corps ...

gendarmerie

desboisphilippe  Poésie  31  

Grande femme aux longues jambes Et sexy en train de bronzer sa Nudité à travers de sa ...

Bascule

Verobray  Poésie  38    2  

Il est bon de te dire que le soleil tournera, Que ses rayons ne seront que pour toi et moi, ...

La poésie sur Internet

Thierry CABOT  Poésie  75    5  

Enfant négligé de la littérature française depuis bien des lustres, La poésie a trouvé ...

Aux éclats je pleure

Verobray  Poésie  33  

Aux éclats je pleure En mille morceaux parterre Comme une cruche sans fleur Épuisée de ...

l'été indien

desboisphilippe  Poésie  40  

L’été indien n’est pas arrivé Et laissa le froid apparaître Très loin dans un paysage ...

Au hasard de ma plume

Verobray  Poésie  37    6  

Au hasard de ma plume, je vais t’écrire un mot Je vais chanter pour toi comme on parle au ...

Tu ne comprends pas

Verobray  Poésie  29    2  

Non, je ne te tiens pas en cage Tu n'as pas vu que je t'aimais Toujours sans moi tu voyageais, ...

Des envies d'ailleurs

Verobray  Poésie  41    2  

J'ai des envies d'ailleurs, à l'autre bout du temps, A l'autre bout des grands qui nous ...

Je vide mon sac

Troubadour  Poésie  56    3  

  J’ai décidé de vider ce sac que je transportait, Prenant le chemin du vent qui me mène ...

râle bol

desboisphilippe  Poésie  41  

Râle bol d’écouter la meuf En train de radoter N’importe quoi sur les Cabots qui mangent ...

Miettes de douceurs...

zoraicha  Poésie  59    9  

Je trébuche sur le flanc escarpé de l’heure Comme on tombe du haut d’une triste ...

Mon enfant

Verobray  Poésie  34  

J'ai manqué tes grossesses, ces milles rides à mon front, Ton mariage en jupons, et le vin ...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.