2 textes, poemes et poesies sur aboyer

Vous avez recherché les poèmes sur aboyer ; voici les résultats de poésies sur aboyer que nous avons à votre disposition. Si vous estimez que le nombre de poèmes sur aboyer est insuffisant, n'hésitez pas à publier de la poésie sur ce thème ! Nous espérons que vous trouverez l'inspiration pour rédiger un poème sur aboyer. Découvrez sur cette page les publications sur aboyer de nos membres par thématiques et par mots-clés. Bonne écriture !

Définition de aboyer

Le y se change en i devant un e muet. Il aboie, il aboyait.
Le y est suivi d'un i à la première et à la deuxième personne du pluriel de l'indicatif imparfait et du subjonctif présent. (Que) nous aboyions.
Transitif indirect. Invectiver. Le sergent aboie après les soldats.
Note : Le verbe se construit avec les prépositions à, après ou contre.
Intransitif. Crier, en parlant du chien. Les bergers allemands aboyaient.

Hiawatha le petit indien 2/5...

shambala.fred  Poésie  664  

Conte pour enfants dAndrée HIAWATHA LE PETIT INDIEN 2/5... OU EST PASSE YOYO. Les amis du ...

TOUDA : 15 ANS, MERE CELIBATAIRE

haroun8  Littérature  252  

TOUDA : 15 ANS, MERE CELIBATAIRE Je suis TOUDA, une feuille de laurier, que l’automne à ...


Inscription à Librosophia

Recherche avec aboyer

Avec votre recherche sur le mot aboyer, vous trouverez sûrement d'autres poésies avec aboyer et textes sur ce thème
avec les mot-clés suivants :

aboyer, accoutumer, japper.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.