Ginny à Luna - Août 2015

Ce texte est une réponse à Luna à Ginny - janvier de Louknaille.
Ma très chère Luna, 

Ta mouette est arrivée sans encombres à la maison et je dois dire qu'elle était affamée... Elle s'est jetée sur la gamelle de notre chatte Minerva qui est entrée dans une fureur folle et lui a quelque peu roussi les plumes (tu sais que depuis que Victoire a joué avec ma baguette l'an dernier, Minerva crache du feu...), j'en suis vraiment désolée. Dans quelques jours il n'y paraîtra plus, mais je pense que cela l'a guérie pour un moment de sa gourmandise !

Je suis si heureuse que tout se passe bien entre toi et Rolph, j'ai toujours pensé qu'il en pinçait pour toi... Il t'aidait toujours à retrouver tes chaussures quand elles disparaissaient. Etes-vous toujours à Vilnius ? Tu devrais écrire à Hermione à propos de la façon dont sont traités les elfes dans cette région - car tu sais que cette cause lui tient toujours très à cœur. Très récemment, elle a lancé une campagne de parrainage d'elfes de maison pour lutter contre la maltraitance... Et tu ne devineras jamais qui à rejoint le mouvement : Drago Malefoy ! Décidément, il sait se placer, comme son père...

Figure-toi que nous sommes en train d'organiser l'anniversaire de Hagrid, nous lui avons concocté une petite surprise : un stage de dressage de dragons chez mon frère Charlie ! J'espère que tu pourras te joindre à nous pour la fête ? Une belle occasion de retrouver Poudlard ! Cela nous rappellera nos jeunes années, quand tu en pinçais pour Neville et que je cherchais désespérément à attirer l'attention d'Harry... Pour revenir à Hagrid, nous allons également lui offrir un chiot, car depuis la mort de Crockdur, il se sent très seul. D'ailleurs je voulais te consulter : aurais-tu une idée de nom pour ce chiot ? Je pense que tu es la personne toute indiquée pour baptiser cet animal, avec ton imagination débordante !

Enfin, je voulais te demander une dernière chose. La rumeur court que des cas étranges de folie ont été diagnostiqués dans le nord de l'Europe chez des Moldus et que ce qu'ils appellent les "médecins" ne parviennent pas à en comprendre la soudaine apparition. Harry se demande s'il n'y a pas un peu de magie là-dessous, malheureusement. En as-tu entendu parler ? De notre côté les nouvelles qui nous arrivent sont très vagues... 

Je t'embrasse, 
Ginny

P.S. Les prunes dirigeables se portent à merveille sur la tombe de Dobby, Fleur m'a même dit qu'elle parvenait à les voir depuis la fenêtre de sa chambre maintenant ! 

P.S.S. Petite Lily embrasse "tatie Nuna" Sommaire des Correspondances Inédites : http://librosophia.com/webzine/correspondances-inedites/sommaire-des-correspondances-inedites.htm

Lucie Laval dans Correspondances inédites.
- 457 lectures - mention j'aime


Ce texte à inspiré les textes suivants

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.