Harry à Ron - mai

Ce texte est une réponse à Ron à Harry - Mai de Lucie Laval.
Cher Ron-Ron,

Pardonne-moi, mais je dois dire que tout ce qu'il t'arrive, tu l'as bien cherché ! Quelle idée de rappeler à Ginny les scores - certes lamentables - de la dernière saison ! Tu sais à quel point elle l'a mal vécu. Elle s'en veut de s'être moins impliquée dans les entraînements à cause de ses reportages dans la rubrique Sports de la Gazette du Sorcier. D'ailleurs, je ne sais pas si tu l'as remarqué mais depuis la fin de ce Championnat de la Honte, comme elle l'appelle, elle ne couvre plus que la chronique Sports Moldus, soit un article tous les mercredis (sous-traité à mon cousin Dudley, qui plus est). Cela lui permet de dégager plus de temps et, entre autres, de mener l'équipe d'Angleterre aux qualifications pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde.

Quant à cette histoire de billets pour les huitièmes de finale, je suis bien embêté car je crois que Ginny a donné ses dernières places à John et Derreck, tu sais, les deux jeunes que nous parrainons depuis l'ouverture du centre pour les orphelins de la Bataille de Poudlard. Ils sont tous les deux entrés dans la vie active, maintenant, mais ils n'auraient pas pu s'offrir des places en carré d'or. Je crois que tu vas devoir acheter toi-même tes places, Ronald Weasley. Navré.

Passons à tes idées de cadeaux. Tu suggérais :

- Un livre de recettes de cookies : Ginny et moi lui avions déjà offert un livre de recettes de cupcakes, mais James m'a dit que cela n'avait fait que rendre plus embarrassants encore les goûters chez Hagrid. Cessons le massacre, ne l'incitons plus à cuisiner.

- Une cravate taille-barbe  : pas mal. Des dreadlocks de barbe, ça le rajeunirait bien.

- Une place en première catégorie pour la coupe du monde  : oublie, mon vieux.

- Un abonnement d'un an gratuit aux rencontres "Trouver l'âme sœur comme par magie" de Picolette Lovagogo : pas sûr que Madame Maxime apprécierait ? Où en sont-ils, d'ailleurs, ces deux-là ? J'ai l'impression qu'ils se tournent autour depuis vingt ans sans jamais vraiment conclure...

J'ai eu deux autres idées en discutant avec lui récemment :

- Un joli carnet pour écrire ses poèmes, et pourquoi pas une plume assortie ?

- Un week-end au Groenland avec Graup.

Je ne reviendrai pas sur tes accusations sel'on lesquelles nous t'avons mis hors de la confidence au sujet de cette fête : tu es le plus gros gaffeur de l'équipe et tu le sais très bien.

A très vite,

Harry.


PS : je plaisante, pour les places de Quidditch. Enfin non, Ginny a bel et bien donné toutes les siennes, mais je suis sûr que je t'en trouverai au Ministère. Si tu cesses de prendre un malin plaisir à faire sortir Ginny de ses gonds.


Sommaire des Correspondances Inédites : http://librosophia.com/webzine/correspondances-inedites/sommaire-des-correspondances-inedites.htm

Louknaille dans Correspondances inédites.
- 1007 lectures - mention j'aime


Ce texte à inspiré les textes suivants

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.