Ron à Harry - Janvier 2016

Ce texte est une réponse à Harry à Ron - Octobre de Louknaille.
Cher Harry, 

J'espère que tu vas bien et je vous souhaite à tous une belle année 2016, dans la mesure du possible. 
Je dis bien dans la mesure du possible, car depuis que la vérité a éclaté sur cette secte nordique menée par ce fanatique qui n'a toujours pas été capturé (que fait la peau lisse, n'est-ce pas ?!!), l'atmosphère est lourde. C'est fou comme l'ombre de Tu-Sais-Qui plane toujours comme une menace au-dessus de nos têtes... Alors qu'il est mort bon sang ! Tu l'as tué toi-même ! Mais malgré cela, dès que quelque chose ou quelqu'un nous le rappelle, le silence se fait et la peur revient...ça me rend fou !

Si je pouvais trouver un sortilège pour éradiquer la peur... ; je vais demander à Hermione. Est-il vrai que tu es sur une piste concernant la cavale de Dag Ritva Longulus ? Il semblerait qu'il se soit réfugié en Belgique, d'après mes informations, mais ma source n'est pas d'une grande fiabilité... J'espère qu'il va finir ses jours sous bonne garde celui-là... On pourrait le confier à Rita Skiter par exemple !

Et puis tu as sans doute appris la triste nouvelle ? Je ne m'en suis toujours pas remis, c'est comme si on l'avait assassiné à nouveau... Alan Rickman avait redonné vie à ce cher Rogue, qui malgré ses nombreux défauts, était tout de même un héros... un foutu héros ! Te souviens-tu quand nous étions allé lui rendre visite afin de le féliciter pour son interprétation de Rogue ? Il en était tout abasourdi le pauvre, nous avions dû lui prouver par A + B que nous existions bien en chair et en os. C'est un grand acteur qui nous a quitté, un homme qui m'a fait découvrir cette étrange science moldue, le Cygne aima (quel beau nom). C'est depuis que toi, tu m'as montré cette scène - fameuse - montrant Rogue en train de "nous" faire la leçon sur les loups-garous que je suis devenu "cygne et fil". Je dois beaucoup à Alan Rickman. Qu'il repose en paix. Nous avons tous allumé nos baguettes le 14 au soir pendant une minute pour lui rendre hommage. 

Je te souhaite encore une belle année et surtout embrasse tout le monde autour de toi.
Donne-moi des nouvelles, 

Ron



Sommaire des Correspondances Inédites : http://librosophia.com/webzine/correspondances-inedites/sommaire-des-correspondances-inedites.htm

Lucie Laval dans Correspondances inédites.
- 1012 lectures - mention j'aime


Ce texte à inspiré les textes suivants

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.