Le Prix des âmes - Emmanuelle Pol

Le mal-être du monde

Ce roman d'Emmanuelle Pol nous ouvre une fenêtre sur le mal être du monde. Voulons-nous vraiment le voir ? N'avons-nous pas l'impression de devenir des voyeurs et des intrus ? Car c'est au cœur même de la thérapie et de l'analyse que nous emmène Emmanuelle Pol, une situation impossible et impensable dans la réalité. Cependant, elle le fait avec assez de finesse pour nous déculpabiliser et nous mettre du côté du médecin, dans l'analyse des confidences qui lui sont faites ; puis dans l'analyse de ses confidences à lui, car il a des doutes le bon docteur ! 

Est-il vraiment un soutien pour ses patients, ses patients qui depuis des années traînent toujours les mêmes drames, les mêmes rancunes sans prendre le moindre recul ? Que lui arrive-t-il avec cette nouvelle patiente ? Certes elle est très séduisante, mais ce n'est pas la première... alors pourquoi est-il si obnubilé par sa venue, deux fois par semaine, à son cabinet ? Entrer dans cette intimité de la thérapie, c'est percer des secrets et chercher à comprendre : Emmanuelle Pol nous donne un aperçu qui me semble authentique et sensible de l'univers de la psychanalyse, et surtout profondément humain. Ce qui est essentiel. 

La nouvelle patiente

Son nom est Lucie. Grande, blonde, énigmatique. Lucie commence à exposer au psychologue une enfance relativement banale et paisible, un divorce, un travail alimentaire qui ne lui plait pas mais l'aide à s'en sortir financièrement, une petite vie de célibataire. Mais le docteur sent qu'elle ne dit pas tout, qu'elle tait certaines choses, en dépit de son apparente franchise et simplicité. Alors quoi ? Va-t-elle cracher le morceau ?

Bien assez tôt docteur... et là, c'est l'incompréhension, la surprise, le choc. Les dernières traces de neutralité vont peu a peu quitter le praticien, même s'il parvient toujours à présenter un visage concentré et chaleureux : le masque. Puis un beau jour tout se précipite et Lucie annonce au docteur qu'elle arrête, qu'elle ne peut plus continuer les séances, qu'elle ne viendra plus. Le roman s'achève sur ce vide, cette absence.

Une invitation au questionnement

Je vous laisse découvrir par vous même le secret de Lucie. Au-delà de cette énigme, ce roman est une invitation au questionnement. Pourquoi ressentons-nous ce que nous ressentons, pourquoi sommes-nous si imprévisibles, sujets aux émotions, victimes des circonstances ? Que peuvent faire les humains qui nous entourent pour nous aider ? Et cette question qui revient sans cesse, depuis la nuit des temps : comment trouver la paix intérieure ?  Retrouvez Le Prix des âmes d'Emmanuelle Pol aux éditions Finitudehttp://www.finitude.fr/index.php/livre/le-prix-des-ames/

Lucie Laval dans Critiques.
- 1187 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.