Quêtes, d'ombre et de lumière

Sélène Derose nous transporte dans ses différents univers dans Quêtes, d’ombre et de lumière. Ce recueil de contes de la collection Les Récits Sélénites est auto-édité et a été publié le 13 mai 2017. Cet ouvrage fait 35 pages et est disponible en version numérique.

Mon avis - Quatre contes inattendus !

Ce fut une lecture légère et agréable, qui m'a permis de passer un bon moment. Cet ouvrage est composé de quatre contes. 

L'obsession du mal nous parle d'un seigneur doté d'un état d’esprit un peu particulier, qui se trouve en quête du sens de sa vie et renonce progressivement à la rancune pour se rendre compte qu’il a raté des choses plus importantes dans sa vie. 

Une vie de rêve retrace la vie tourmentée d'un écrivain renommé, en perte d'inspiration et de confiance en soi. 

Le voleur de bonheur, un monstre imaginaire, fantastique et effrayant est victime d'un sort. Malgré une rumeur assez répandue, il trouve un moyen pour que sa situation s'améliore. 

Enfin, L'enfant est consacré à la vie d'une femme esseulée, dans le désarroi le plus total suite à la disparition en mer de son mari. Son quotidien va changer grâce à une rencontre inattendue. 

L'obsession du mal nous transporte dans l'univers de la Fantasy. Deux de ces contes (Une vie de rêve, L'enfant) nous rappellent des choses vécues et donnent à voir une touchante leçon de vie. Le quatrième (Le voleur de bonheur) donnera réflexion pour améliorer l'équilibre de vie. 

Son écriture est vive et originale. On constate que ces récits exploratoires sont portés sur le cheminement des personnages vers leur épiphanie. Les chansons et poèmes ajoutées par l’auteure, qui illustrent les quatre contes, permettent aux lecteurs de lire tout en s’amusant. Dans cette aventure littéraire, l’auteure développe notamment les thèmes du destin et de la fatalité.

En Bref

Embarquez-vous dans l’ambiance fantastique, poétique et métaphorique de Quêtes, d’ombre et de lumière, un recueil de contes empreint de mystères. Il transmet divers messages visant à nous aider à rester nous-mêmes, prendre conscience de nous et apprivoiser l’angoisse.

Par Chenda Chuon, le 29 novembre 2017 

cchuon dans Critiques.
- 138 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.