Un livre pour la Journée de la Femme !

Ce texte est une réponse à La Piste Pasolini de Lucie Laval.

La journée de la femme en littérature

C'est aujourd'hui la journée internationale de la femme ! Une belle occasion de se remémorer toutes les merveilleuses héroïnes de notre littérature qui ont fait évoluer l'identité des femmes et leur place dans la société. On pense notamment à Salomé, Emma Bovary bien sûr, Esmeralda, Nana, Eugénie Grandet, mais aussi Katniss Everdeen ou Anastasia Steele...

Toutes et chacune à leur façon, elles ont changé la manière de penser la femme, de la définir et de la réinventer. Car au delà de la simple catégorisation anatomique, la femme est une entité indéfinissable que des centaines de poètes ont cherché à fixer par des mots et des rimes. Certains y sont parvenu d'une bien belle façon. Mais une femme restera toujours insaisissable...

Le dernier roman d'Isabelle Spaak

J'ai choisi de vous parler du dernier roman d'Isabelle Spaak pour cette Journée internationale de la femme parce que c'est un roman qui narre le destin de trois femmes peu ordinaires. Voici mon avis en vidéo : 






Un roman féminin pour la journée de la femme !

Ce roman est essentiellement féminin, c'est à dire par essence, je ne veux pas dire qu'il ne plaira sans doute qu'aux femmes, au contraire. En termes de public, il me semble que c'est un roman résolument mixte. Mais il est féminin par essence parce qu'il met en lumière trois vies de femmes, dont deux sont achevées ; la troisième explore celles des deux autres et s'émerveille de se qu'elle y trouve. Car comme il s'agit des vies de sa mère et de sa grand-mère, on sent au fil du roman que les révélations qu'elle découvre sur ces deux personnages intrigants la réconcilient peu à peu avec elle-même. 

Donc ce roman c'est le récit de la vie de deux femmes à la fois libérées et prisonnières de multiples conventions imposées par la société ; c'est aussi une quête identitaire qui permet à la narratrice de recoller les morceaux, de redorer le blason de cette famille dont elle est issue et qui fait partie de ce qu'elle est. Car la guerre est passée par là, et cette guerre a amené avec elle son lot de malheurs et d'héroïsme et que sa mère notamment, a pu faire preuve d'un héroïsme hors du commun...


Retrouvez Une allure folle d'Isabelle Spaak aux éditions des Équateurs : http://editionsdesequateurs.fr/aParaitre/oo/UNEALLUREFOLLE

Lucie Laval dans Critiques.
- 683 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.