Les bienfaits du conte de fées

Ce texte est une réponse à Un livre sans texte est-il toujours un livre ? de Lucie Laval.

Les contes de fées - héritages de notre enfance

Les contes de fées... J'ai beau chercher, je n'arrive pas à trouver un seul défaut aux contes de fées. Je ne suis certainement pas très objective mais je n'y parviens pas. J'ai réussi à trouver des failles à d'autres loisirs pour enfants : le sport (en général) : blessures, accidents, fatigue. Les jeux vidéos : violence, mal aux yeux, concentration compulsive. Les jeux de société : disputes, accusations de tricherie, fin de la paix dans le foyer. Mais alors les contes fées, je sèche...

La lecture d'un conte de fées, c'est un moment de rêverie, d'enchantement et d'évasion. Que l'on soit seul, à la découverte de la lecture, ou en famille, les aventures des princesses et de leurs valeureux compagnons sont toujours romantiques et passionnantes. Et puis il n'y a pas que des princesses ! Tom Pouce : un petit homme pas plus haut qu'un pouce, il fallait y penser ! Le petit chaperon rouge, Hansel & Gretel : des enfants. Et de petits personnages enchantés : fées, lutins, farfadets et autres animaux doués de parole... Vous en trouvez, des défauts, vous ?!!

Les rituels de lecture

Les contes de fées sont idéaux pour instaurer en famille des rituels de lecture. Le soir ou en weekend, au coin du feu ou au bord de la plage, la lecture que l'on fait aux enfants est un moment de partage et d'éveil, propice aux questions souvent burlesques des petits. Il me semble important, en ces jours numériques, de faire découvrir très jeunes aux enfants les joies de la lecture. illustrations en abondance évidemment. Ainsi, de petits rituels de lecture sont les bienvenus dès l'enfance pour donner le goût de lire aux tout petits !



  

Les Frères Grimm - Auteurs du mois

Nous reprenons en février notre petit rituel à nous de l'auteur du mois. Et aujourd'hui il s'agit de deux auteurs de contes très connus : les Frères Grimm (Wilhem Grimm est lui-même né le 24 février 1786, nous fêtrons donc son anniversaire) ! Les frères Grimm sont des figures incontournables du conte de fées : ils ont écrit ou réécrit Blanche Neige, Cendrilon, La Belle au Bois Dormant, Le Petit Chaperon Rouge, Hansel & Gretel, Raiponce, Tom Pouce et bien d'autres récits. Nous connaissons tous ces contes, et même ceux qui n'ont pas lu la version originale en connaissent les grandes lignes grâce à Disney. Il faut même avouer que très souvent la version Disney est bien plus connue que celle des Frères Grimm ! Je me propose donc tout au long de ce mois de février de vous parler de ces contes qu'écoutaient les petits enfants des siècles derniers, ceux qui ne connaissaient pas la télévision et qui n'avaient pour s'évader que les pages colorées d'un livre de contes...

Lucie Laval dans Débats.
- 1419 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé Les bienfaits du conte de fées

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
delta delta Oui Lucie
Les comtes de fées nous font toujours rêver, juniors ou seniors.
Mais le comte de fées transmet aussi parfois, un message secret, ésotérique,
Initiatique... donc double lecture occulte, cachée aux profanes. ☺

Delta
Lucie Laval Aaah c'est intéressant ça ! Vous avez un exemple ?
delta delta Oui Lucie. Ex. Blanche neige et les sept nains. Regardez sur Google :"l ésotérisme de Blanche neige et les 7 nains. Auteur Bougennec.
Chemin initiatique... ☺

Delta
Lucie Laval Je n'y manquerai pas ! Merci beaucoup !
kittima Chouette, on va pouvoir retomber en enfance! et les illustrations des livres de contes, elles étaient, comme nous le voyons grâce à cet article, très jolies et poétiques. Personnellement beaucoup plus à mon goût que "Dragon ball z" ou les super héros et robots dont les enfants sont actuellement abreuvés. Alors évidemment que les contes reprennent les angoisses enfantines et toutes les épreuves psychologiques liées à la dure nécessité de grandir. Ils le font sans le savoir, c'est ce qui fait leur charme, et le plaisir de leurs lecteurs ,qui sentent que "ça leur parle" ,sans avoir besoin d'an savoir plus. C'est justement la distance créée par la mise en conte qui permet le partage des épreuves et le constat qu'on peut les surmonter, qui a fait leur succès et leur transmission.
Gnou Je les adore aussi !
Il y a tant de choses à tirer de ces histoires qui sont, je trouve, souvent au delà de leurs reprises manichéennes modernes qui me dérangent.
La lecture et presque toujours double, je me souviens du Petit Chaperon Rouge qui représente le rite de passage à l'âge adulte pour la jeune femme, l'arrivée des menstruations et la rencontre avec le sexe masculin, le loup, à la fois attirant et dangereux pour les jeunes filles de l'époque. Je trouve ces symbolismes fascinants.
Lucie Laval Aaaah les contes de fées : heureusement qu'ils sont là en effet pour nous accompagner ! Merci pour vos retours Gnou et Kittima !

Merlin l'Enchanteur

...  1354    9  

Jean de Tinan, fin de ...

Illustres ...  811  

Dany Laferrière - ...

...  1034  

Comment écrire un livre ?

Lieux ...  1858    5  

Hagrid à Neville - Juin

...  551  

Richard Castle ou la ...

Critiques  975  

Bilan Charles Baudelaire ...

Illustres ...  798    2  

Que lire d'Umberto Eco ?

Illustres ...  765    17  

Jean de La Varende

Illustres ...  713    2  

Je suis Bruxelles

Poésie  686    4  

L'Aleph de Jorge Luis Borges

Critiques  1466    11  

Le SDF de la mer

Poésie  100    4  

Corner

Poésie  372  

Ô feuille blanche !

Poésie  1159    13  

Leconte de Lisle

Illustres ...  1108    8  

Faites attention aux ...

Poésie  450  

Le choix

Poésie  398  

Humour au masculin

Poésie  199  

Printemps de mars...

Poésie  432  

Hans-le-Souriant

Littérature  252  

Quand l'un entraîne ...

Inclassable  1500  

Il etait une fois

Poésie  402  

L'arbre sec

Inclassable  495    3  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.