Top 8 des meilleures positions de lecture

Ce texte est une réponse à La lecture en danger ? de Lucie Laval.

Les meilleures positions de lecture

Il ne sera pas dit que tous les débats sur Librosophia se doivent absolument d'être sérieux ; il peut y avoir des débats très enrichissants sur des sujets tout à fait légers, et des débats complètement inutiles sur des sujets qui nous font rire. Peu importe donc, le degré de sérieux des dites discussions. Nous traiterons donc aujourd'hui des meilleures positions, non pas du Kamasutra car c'est un sujet extrêmement rebattu, mais de lecture : quelles sont nos positions favorites pour lire un bon bouquin

Elles sont très diverses ; certains lisent systématiquement sur une table ou un support afin d'avoir le livre bien à plat devant eux, une luminosité optimale, un cadre de lecture stable. D'autres, un peu plus décontractés, lisent sur leurs genoux, tranquillement assis dans un canapé ou dans un fauteuil confortable ; c'est la manière la plus accessible et la plus répandue. Certains lisent couchés, sur le ventre ou sur le dos, et déjà se démarquent les âmes nonchalantes ou aventurières : ne se couche pas n'importe où qui veut ! Enfin, nous avons les extravagants, ceux qui lisent la tête en bas, en lévitation, de traviole, à l'envers. Ces extravagants sont des expérimentateurs, ils cherchent désespérément de nouvelles sensations de lecture, des émotions fortes, de l'adrénaline : ce sont des précurseurs. 

Dis moi comment tu lis et je te dirai qui tu es

Je tiens à préciser que tous les profils décrits ci-dessous sont absolument fictifs et s'appuient sur des stéréotypes tout à fait conscients de leur imposture. A présent procédons. Celui qui lit sur une table, le tablecteur, est une personne très affirmée, prête à lutter pour défendre ses convictions ainsi que les fondements inébranlables de la Société, la justice, l'ordre, la queue leu leu ; le tablecteur privilégie la philosophie et le droit, il exècre la Fantasy. Le vertilecteur, qui lit debout, est une sorte de tablecteur extrémiste ; il ne lit que Kant et Schopenhauer.  Celui qui lit assis, le lecteurséant, est un être tout à fait intéressant, un entre-deux. Tenté de laisser s'échapper son imagination débridée, il reste cependant bien ancré dans le sol, ou dans un fauteuil confortable, car il sait que la fiction risquerait de l'emporter trop loin de sa petite vie tranquille et sans danger. Donc il se contente de rêver, gardant un contact physique avec la réalité pour plus de sûreté ; ils sont grands consommateurs de romans. 

Les extralecteurs comme vous l'aurez deviné sont ces lecteurs extravagants dont nous avons parlé plus haut. Ceux-là n'ont peur de rien. Il s'élancent sans crainte dans les mondes les plus fous de l'Imaginaire, privilégient bien sûr la science fiction et la Fantasy, voire l'ésotérique et le mystique... Et vous, quel type de lecteur êtes-vous ?

Lucie Laval dans Débats.
- 888 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.