Un livre sans texte est-il toujours un livre ?

Ce texte est une réponse à Top 8 des meilleures positions de lecture de Lucie Laval.
En voilà une bonne question ! Un livre sans texte, présentant seulement des images ou des illustrations, peut-il toujours être qualifié de livre ? Voilà sans doute une question qu'il est essentiel de se poser le lundi matin... 

Le livre : définitions

Définition de "livre" en 1803

Commençons par nous pencher sur quelques définitions. Le Centre National des Ressources Textuelles et Lexicales (CNRTL) nous en livre (ahah) plusieurs et par ordre chronologique de surcroît. Il nous propose ainsi une définition de 1803 disant que le livre est un "Ouvrage écrit (le plus souvent d'un seul côté) sur un support varié et se présentant sous la forme d'un rouleau." On constate donc que notre conception du livre a bien évolué car ils ne se présentent plus de nos jours sous la forme d'un rouleau... Mais la mention d'"ouvrage écrit" tend à nous faire penser qu'un ouvrage non écrit n'est pas un livre.  

Définition de "livre" en 1939

On lit toujours sur le même dictionnaire : "Ensemble de feuilles de parchemin ou de papier écrites des deux côtés et rassemblées en cahiers." Dans ce cas-là, pas de doute, un livre qui ne serait pas écrit - des deux côtés en plus - ne serait pas un livre... Enfer et Damnation !

Définition actuelle de "livre" 

Aujourd'hui le CNRTL qualifie le livre de "Assemblage de feuilles en nombre plus ou moins élevé, portant des signes destinés à être lus". Le Larousse quant à lui nous dit : "Assemblage de feuilles imprimées et réunies en un volume, broché ou relié". Nous constaterons que les définitions du terme livre ont perdu en précision et se font les plus vagues possibles : le matériau et le nombre de côtés écrits ne sont plus évoqués. La définition du Larousse ne mentionne même pas la notion d'écriture ! Pourquoi ?!

L'objet livre a évolué

Parce que le livre en tant qu'objet a gagné en liberté, en originalité et se fait désormais multiforme. Inutile de préciser le matériau : de nos jours, même si la grande majorité reste en papier, il existe des livres en carton, en plastique, en tissu, en métal même ! Par ailleurs de nombreux livres présentent des contenus illustratifs tels que les beaux livres de photos ou de peintures, et il n'est pas obligatoire d'y faire figurer des textes. Certains livres d'artistes défient toutes les définitions possibles. Il existe également des livres comestibles, qui se dégustent au petit déjeuner...CONCLUSION : L'objet livre se réinvente en permanence, à notre grand plaisir à tous. 

Un album jeunesse découpé et sans histoire 

J'aimerais vous donner un exemple de livre extraordinaire et sortant des conventions comme on en fait aujourd'hui. Il s'agit d'un album jeunesse intitulé Le Petit Théâtre de Rebecca, de Rebecca Dautremer aux Editions Gautier-Languereau. Cet album est un album découpé, illustré et sans histoire. Ou plutôt, chaque illustration est accompagnée d'une petite citation tirée d'une des œuvres de Rebecca Dautremer, mais sans fil rouge apparent. Ainsi le lecteur peut s'inventer sa propre histoire à partir des magnifiques illustrations contenues dans ce volume : liberté absolue ! Voici un aperçu en vidéo : 









Pour en savoir plus sur les Editions Gautier Languereauhttps://www.facebook.com/Gautier-Languereau-page-officielle--203449189679697/
Et sur Rebecca Dautremerhttp://www.rebeccadautremer.com

Lucie Laval dans Débats.
- 1284 lectures - mention j'aime


Ce texte à inspiré les textes suivants

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.