Molière - L'Affaire du Tartuffe

Ce texte est une réponse à Molière - Fiche Pratique de Lucie Laval.

L'affaire du Tartuffe : un véritable échec pour Molière

Molière et sa troupe s'étaient déjà fait repérer par le Roi Louis XIV, les grands de ce monde appréciaient leur théâtre et ils jouissaient alors d'une grande popularité ; mais ils ne manquaient pas d'ennemis. C'est en mars 1664 que Molière écrit sa première version du Tartuffe. En mai de la même année, louis XIV donne une grande fête à Versailles qu'il baptise les Plaisirs de l'île enchantée et à l'occasion de laquelle Molière et sa troupe doivent donner plusieurs représentations, dont Le Tartuffe

Cette dernière connaît un vif succès mais le parti des dévots, également connu sous le nom de Compagnie du Saint Sacrement, soutenu par la reine mère, juge la pièce scandaleuse et entreprend une cabale pour la faire interdire. Première victoire pour le parti des dévots qui parvient à faire interdire la pièce ; Molière entreprend plusieurs démarches pour défendre sa pièce sans succès... C'est la déprime, si je puis dire !

L'interdiction de la pièce du Tartuffe progressivement levée

La levée de l'interdiction de la pièce de Molière Le Tartuffe se fit en plusieurs étapes. Molière a pourtant ravivé la fureur des dévots avec sa pièce Dom Juan, que le Prince de Conti condamne ouvertement. Mais les amis de Molière se regroupent autour de Ninon de Lenclos et de Mme de la Sablière et le roi prend finalement la troupe sous sa protection le 14 août 1665. Anne d'Autriche et le Prince de Conti meurent peu de temps après, ce qui affaiblit grandement le parti des dévots. Molière procède donc à un remaniement de sa pièce et le roi l'autorise verbalement à la faire représenter. 

Mais deux jours après la première représentation de la pièce, qui connaît un succès retentissant, des huissiers l'interdisent à nouveau. Molière envoie deux de ses acteurs porter un nouveau placet au roi pour protester, mais le 11 août l'archevêque de Paris fait menacer d'excommunication quiconque ira voir ou entendre la pièce du Tartuffe. Ce n'est que le 5 février suivant que l'interdiction sera enfin levée et que la pièce recevra tout le succès qui lui revenait. 

Le scandale au théâtre : pièce de théâtre à succès garanti !

Cette pièce du Tartuffe est peut-être la pièce de théâtre de Molière qui fit le plus de scandale, ce qui explique aussi pourquoi c'est une des plus connues aujourd'hui. Et si j'ai présenté ce fameux épisode de l'histoire littéraire dans notre rubrique "Un homme - Une femme", c'est parce que Molière s'est retrouvé seul contre tous pour défendre une des pièces de théâtre qui lui tenait le plus à cœur, comme une amante qui serait subitement devenue une jeune fille en détresse. Et Molière fit tout ce qui lui était possible pour la sauver, cette pièce condamnée par le lobby (on peut effectivement parler d'un lobby même si le terme n'existait pas à l'époque) des dévots. 

Il est fréquent de constater que les pièces qui firent le plus scandale à une époque donnée sont celles qui font aujourd'hui figure de "Classiques" et dont les étudiants se voient imposer la lecture, en général pour leur plus grand ennui. Je pense bien sûr à la bataille d'Hernani par exemple. Le frisson et le scandale ont disparu. Ne reste que la gloire, un peu éteinte, des chefs d’œuvres qui ont trop fait parler d'eux.  

Lucie Laval dans Un Homme – Une Femme.
- 640 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.