Auteurs de la Grèce Antique

Bien sûr qu'ils sont connus... ! Au moins de nom (rarement de vue), mais bien souvent, quelques repères chronologiques ne font pas de mal, c'est pourquoi je vous propose un petit point de départ, si vous souhaitez vous lancer dans la découverte des grandes figures littéraires et philosophiques de la Grèce antique. Notre Top 15 :

Homère - Vers 800 av. J.C.*

Aède (poète) le plus connu de l'Antiquité grecque !  "Auteur" présumé de L'Iliade et de L'Odyssée. Connu sous les traits d'un poète aveugle, et communiquant ses poèmes grâce à la tradition orale, il est le fondateur du genre épique, celui de l’Épopée. 

Hésiode - Vers 800 av. J.C. 

Autre poète incontournable de la Grèce Antique, il est l'auteur du fameux Les Travaux et les Jours et de la Théogonie, deux réécritures des mythes fondateurs de la civilisation grecque. 

Sappho - 630 av. J.C.

Poétesse (!) grecque originaire de l’île de Lesbos (nom qui a donné son origine au terme "lesbienne", qui signifiait initialement "la personne célèbre de Lesbos"). Ses poèmes nous sont parvenus sous forme de fragments et font entre autres choses l'éloge de l'homosexualité. 

Ésope - 620 av. J.C.

Ésope est considéré comme le père de la Fable, puisqu'il en a livré 127 à la postérité. Il aurait soi-disant été un esclave noir et aurait réussi à se faire libérer, obtenant du même coup la liberté de mouvement et la liberté de parole (car il était apparemment bègue). Un certain La Fontaine trouva judicieux de réécrire ces fameuses fables bien plus tard, au XVIIème siècle.

Héraclite - 544 av. J.C.

Très peu de choses nous sont parvenues au sujet d'Héraclite, hormis qu'il était originaire d’Éphèse et était un personnage de haut rang généralement d'humeur mélancolique. Il aurait écrit un ouvrage intitulé De La Nature, dont nous n'avons retrouvé que des fragments. 

Eschyle - 525 av. J.C.

Il est le plus ancien des trois grands Tragiques grecs (Eschyle, Sophocle, Euripide) et est l'auteur de 110 tragédies, dont seulement 7 sont parvenues jusqu'à nous, donc la très célèbre Les Perses. Il fut 13 fois vainqueur du concours tragique des Dionysies !

Sophocle - 495 av. J.C.

Auteur de 122 pièces dont une centaine de tragédies, Sophocle est notamment l'auteur d’œdipe Roi. Il remporte 19 fois le concours tragique des Grandes Dionysies (record non battu à ce jour) et approfondit dans ses pièces les caractéristiques psychologiques de ses personnages. 

Euripide - 485 av. J.C.

Dernier des trois grands tragiques grecs, il écrivit entre 92 et 95 pièces dont 19 sont conservée de nos jours, telles que Médée ou Les Troyennes. Il fait preuve dans ses pièces d'une grande empathie pour toutes les victimes de la société de l'époque, femmes incluses. Il innove dans la tragédie en présentant ses héros comme des personnages ordinaires confrontés à des situations extraordinaires. 

Hérodote - 484 av. J.C.

Hérodote est souvent considéré comme le premier Historien de l'Histoire ! En effet son oeuvre principale, Les Histoires centrée sur les guerres Médiques, rédigées au cours de nombreux voyages, font de lui le "Père de l'Histoire" en tant que genre. 

Socrate - 470 av. J.C.

Socrate est considéré comme l'un des inventeurs de la philosophie morale et politique. Il n'a paradoxalement laissé aucun écrit mais nous retrouvons ses doctrines dans les écrits de ses disciples Platon ou Xénophon. Il fut condamné à boire la ciguë pour impiété. 

Aristophane - 450 av. J.C.

Rions un peu ! Aristophane est en effet LE poète comique grec, dont l'oeuvre représente ce qui nous reste de l'Ancienne Comédie. Il aurait écrit 44 pièces dont Les Guêpes, Les Nuées et Les Grenouilles, toujours dans le but de dénoncer par le rire les vices de la société dans laquelle il évoluait. 

Platon - 428 av. J.C.

Incontournable Platon, disciple de Socrate et grand critique des Sophistes. Ses Dialogues ont fait le tour du monde et sont des écrits fondateurs de la philosophie occidentale. Dans son livre La République il considère la Politique comme le couronnement de la vie philosophique. 

Épicure - 342 av. J.C.

Fondateur de l’Épicurisme, l'une des principales écoles philosophique de l'Antiquité, qui prône que le souverain bien est le plaisir, à savoir l'absence de douleur (eh oui, c'était un piège). 

Zénon de Cition - 335 av. J.C.

Philosophe d'origine Phénicienne, il est le fondateur du Stoïcisme (ou école du Portique), qui soutient qu'il faut vivre en accord avec la nature pour atteindre la sagesse / le bonheur, c'est à dire l'Ataraxie (état de quiétude absolue, découlant d'une absence de troubles et de douleurs). 

Diogène Laërce - Vers 300 après J.C.

Longtemps après ses illustres prédécesseurs, Diogène Laërce s'illustre à son tour par son ouvrage Vies, Doctrines et Sentences des philosophes illustres. Il est amusant de savoir que la majorité des informations que nous détenons sur les grandes figures littéraires de l'Antiquité grecque nous viennent de Diogène Laërce, alors que presque aucun élément de sa vie n'a pu être mis à jour... *La quasi-totalité de ces dates demeurent approximatives. 

Lucie Laval dans Illustres Méconnus.
- 2524 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.