Auteurs Latins - Première partie

Ce texte est une réponse à Auteurs de la Grèce Antique de Lucie Laval.
Je vous avais déjà proposé aux débuts de Librosophia un texte récapitulatif sur les auteurs de la Grèce Antique. Il s'agissait de permettre aux étudiants en pleine révision mais aussi aux curieux de tous horizons d'obtenir en un seul article un panorama des auteurs d'une certaine période. Bien sûr les articles en question ne sont pas exhaustifs mais présentent les principaux auteurs de la période fixée, avec une frise chronologique en prime. Aujourd'hui, c'est au tour des auteurs latins ! Je vais vous parler dans ce premier article de Plaute, Caton L'Ancien, Térence, Cicéron, Jules César, Lucrèce et Salluste, et des suivants dans une prochaine chronique.



 

Auteurs latins - liste non exhaustive

Plaute - 254 av. J.C.

Plaute est considéré comme le premier des grands auteurs latins : il ne nous reste que très peu de fragments sur son oeuvre, même si nous savons que c'était un auteur comique. Il aurait débuté comme machiniste de théâtre et aurait ensuite développé des dons d'acteurs ; ayant pris soin d'étudier le théâtre grec, il se mit à mettre en scène ses propres pièces qui connurent beaucoup de succès, y compris de son vivant. Voici quelques unes de ses pièces : Amphitryon, La Comédie des ânes, Les Bacchis, La Marmite. Il a notamment inspiré Molière et Shakespeare. Il est mort en 184 avant J.C.

Caton L'Ancien - 234 av. J.C.

Issu d'une famille plébéienne, Caton l'Ancien attire pourtant l'attention d'un certain Lucius Valerius Flaccus pendant son service militaire et ce dernier l'emmène à Rome pour franchir les nombreuses étapes du Cursus Honorum : tribun, questeur, préteur, consul puis censeur. Il défend les traditions romaines de manière très conservatrice, prend activement part à la guerre contre Carthage et est l'auteur d'une Histoire complète de l'Italie en latin et d'un traité d'agriculture.

Térence - 190 av. J.C.

Térence aurait été vendu enfant comme esclave à un sénateur romain qui l'aurait rapidement affranchi afin de lui permettre d'évoluer dans la meilleure société. Il fréquentait un cercle de lettrés surnommé le "Cercle des Scipions"  et il écrivit pour ce type de public six pièces comiques qui nous sont toutes parvenues : L'Andrienne, L'Hécyre, L'Heautontimoroumenos, L'Eunuque, Le Phormion, Les Adelphes. Il est mort de façon relativement énigmatique (naufrage ?) au retour de Grèce en 159 av. J.C.

Cicéron - 106 av. J.C.

Cicéron est issu d'une famille de la bourgeoisie romaine mais sa formation en rhétorique et en droit lui permet de devenir Consul ; il est notamment connu pour avoir su déjouer la Conjuration de Catilina par ses discours intitulés Les Catilinaires. Il a écrit de nombreux ouvrages sur la rhétorique (La rhétorique à Herennius, De Inventione, Dialogi tres de oratore) et a traduit bon nombre des théories philosophiques grecques. il meurt assassiné en 43 av. J.C. sur ordre du second Triumvirat formé d'Octave, Marc-Antoine et Lépide. 

Jules César - 100 av. J.C.

Comme vous le savez tous (merci Astérix !), Jules César est un général romain qui se fit proclamer dictateur à vie et repoussa les frontières romaines jusqu'au Rhin et l'océan Atlantique. C'était également un très bon orateur et un écrivain de talent ; il nous a laissé son Commentaire sur la Guerre des Gaules, son Commentaire sur la Guerre Civile ainsi qu'un traité de grammaire et un poème intitulé Le Voyage. Il meurt assassiné par une conspiration de sénateurs en 44 av. J.C.

Lucrèce - 94 av. J.C.

Lucrèce est un poète et philosophe latin qui n'a écrit qu'un seul ouvrage dans lequel il transmet les principes de l'école d’Épicure, l'épicurisme : De Rerum Natura. Son écriture parfois sombre et passionnée tranche avec les principes mêmes de la doctrine qu'il défend. Il meurt en 54 av. J.C.

Salluste - 86 av. J.C.

Homme politique romain ami de Jules César et défendant le même parti des Populares contre Cicéron, il suit Jules César dans sa campagne en Afrique et se retire de la vie politique suite à l'assassinat de ce dernier. Il est l'auteur de deux grands ouvrages : La Conjuration de Catilina et La Guerre de Jugurtha. Il meurt en 35 av. J.C.

Lucie Laval dans Illustres Méconnus.
- 3790 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.