D'où viennent les génies ?

L'origine des génies de Claude Thélot

Dans "L'origine des génies", sur la base de statistiques pour le moins fondées, Claude Thélot explore sous un 
angle sociologique l'apparition d'un phénomène à la fois fulgurant, énorme et capital. Après avoir tenté d'en définir les contours, cet ancien polytechnicien opère une distinction entre "les purs génies, les hommes exceptionnels et les hommes remarquables". Mozart ainsi appartient à la première catégorie et Alfred de Musset à la troisième.

Avec un sens aigu de la synthèse et de l'analyse, Claude Thélot essaie de répondre à des questions fondamentales. Où et quand les génies sont-ils apparus ? Quelle est leur origine sociale ? Quelle est leur formation ? Quelles ont été les conditions favorables à leur émergence ?

Avez-vous les attributs d'un potentiel génie ?

Nous apprenons notamment que "les familles de pasteurs ont eu depuis trois siècles au moins 40 chances de plus que les autres familles de voir émerger en leur sein un génie". Nous découvrons également que les inventeurs sont assez souvent issus de milieux populaires. Étrange apparaît aussi "la profusion d'orphelins." Il convient, par ailleurs, de prendre en considération "le génie précoce, éblouissant, qui aurait jailli quelles que soient les circonstances. Et le génie qui n'aurait pas éclos sans son environnement, voire sans un coup de chance."

A l'appui de sa démonstration, l'auteur a retenu 350 noms dont la plupart font l'unanimité. Si le génie bien entendu conserve à bien des égards une dimension individuelle majeure, cet ouvrage a l'immense mérite, grâce à l'apport des sciences humaines, d'en révéler toute l'étendue et la complexité.

Une approche sociologique de la notion de génie

Claude Thélot nous invite en fait à prendre du recul et, par un changement de perspective, dessine un visage original et contrasté de 350 destins individuels hors norme insérés eux-mêmes au cœur d'une histoire collective. Le siècle et le pays de naissance, l'appartenance familiale et culturelle, l'habitat, le niveau d'aisance matérielle, voilà autant de facteurs passés au crible et qui nous permettent alors de mieux appréhender le cadre dans lequel quelques rares individus ont offert au monde leurs précieuses lumières.

Mais une approche sociologique, nonobstant sa force et sa pertinence, souffre évidemment de certaines limites. Même partiellement expliqué, le génie ne laisse pas de demeurer mystérieux. Celui par exemple de Faraday défie l'entendement.
Le lecteur en tout cas ne peut qu'être réceptif à la démarche de Claude Thélot qui, dans ce livre érudit et structuré, a su nous livrer quelques clefs essentielles sur un sujet difficile.   

Thierry CABOT dans Illustres Méconnus.
- 645 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.