Ne dites pas à Dieu ce qu'il doit faire

(Re)découvrir Albert Einstein

Avec Albert Einstein, nous assistons à une des plus incroyables aventures de l'esprit du vingtième siècle. Le père de la relativité n'a rien de conventionnel, et le livre de François de Closets dont il faut saluer la qualité en matière de vulgarisation scientifique, se dévore comme un excellent polar. Le héros en est Einstein lui-même qui va non seulement révolutionner la physique moderne mais aussi jouer un rôle significatif dans la société de son temps.

L'auteur de "Ne dites pas à Dieu ce qu'il doit faire" a choisi un titre faisant écho à la réponse de Niels Bohr au grand Albert. 
Effrayé par les conséquences inattendues de la mécanique quantique à laquelle il avait pourtant ouvert la voie par ses recherches, Einstein répétait sans vergogne à son confrère : "Dieu ne joue pas aux dés.", ce qui lui valut ladite réponse en forme de pied de nez, citée plus haut.

Ne dites pas à Dieu ce qu'il doit faire - François de Closets

L'intérêt principal de l'ouvrage de François de Closets repose sur l'évolution, étape par étape, d'un esprit extraordinaire ! D'échecs en tâtonnements, d'intuitions géniales en fulgurances, Einstein saura en effet, grâce à un travail prodigieux de conceptualisation, repenser les fondements d'une discipline qui, après avoir connu d'énormes avancées, tournait littéralement en rond. Car c'est bel et bien ici à une véritable épopée que nous sommes conviés avec une maestria digne de maints éloges.

Le journaliste écrivain a l'art et la manière de nous faire entrer à l'intérieur d'un des cerveaux les plus prodigieux qui soient, celui d'un homme au cursus universitaire assez mince mais que l'on voit traversé d'illuminations fécondes, animé d'une infatigable foi et capable de toutes les ruptures épistémologiques. Quand une réalité physique dément ou contredit ses observations, Einstein ne se contente pas de la dénoncer. Non, il fait beaucoup, beaucoup mieux. Il s'ingénie plutôt à créer un nouveau modèle où des éléments jugés longtemps irréconciliables vont tout à coup se fondre harmonieusement. Son imagination est confondante. Des idées de poète l'habitent fort souvent. Ainsi par exemple naît l'interrogation suivante : "En quoi les lois de la physique changeraient-elles si je chevauchais une comète ?" Mais oui ! mais oui ! Il suffit bien entendu de se pencher sur la question et la solution jaillira aussitôt.

Albert Einstein et ses contemporains

François de Closets nous permet également de toucher du doigt ce que l'inouï physicien doit à ses contemporains, Poincaré notamment sur l'apport duquel Einstein ne s'exprimera que peu. On découvre même qu'Einstein n'était pas le plus doué des mathématiciens. L'espace-temps quadrimensionnel de Minkowski lui sera ainsi d'une grande utilité pour bâtir sa théorie de la relativité générale. "Les initiés" note de Closets, - il est le seul en vérité à avoir su assembler toutes les pièces du puzzle - "parlent d'un chef-d'oeuvre, d'un triomphe de l'intelligence humaine, d'une beauté miraculeuse." 

Là, le vocabulaire utilisé n'est pas d'ailleurs sans rappeler certaines affirmations d'ordre esthétique, comme si Einstein au fil de ses équations avait voulu d'abord construire une œuvre d'art. Il n'est donc pas étonnant que son goût immodéré de l'équilibre et de la clarté l'ait rendu quelquefois imperméable à la physique quantique en développement. "Le principe d'incertitude ou d'indétermination" mis en évidence par Heisenberg, le déroutait au plus haut point. "Dieu, disait-il, ne joue pas aux dés." Et pourtant ça marche !    

Thierry CABOT dans Illustres Méconnus.
- 1733 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé Ne dites pas à Dieu ce qu'il doit faire

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
delta delta La science est un art et l'art est une science.

Dans la création de l'univers, Dieu à t'il laissé une place au hasard ?

Notre univers s' inscrit il dans le fini ou l'infini?

Einstein est un élève de génie mais Dieu est son maître en mathématique...
delta delta Lire :
Einstein dépassé, 47 galaxies contredisent sa théorie.

Source :science et vie
Auteur
Mathilde Fontez
Thierry CABOT S'agissant de la vitesse de la lumière, jugée par Einstein comme un horizon indépassable, bien des thèses se sont affrontées.
La science est en constante évolution.
Le géocentrisme (Ptolémée) a été remplacé par l'héliocentrisme (Copernic). A ce dernier ont succédé Kepler (La théorie du cercle a été supplantée par la théorie de L'ellipse concernant la révolution des planètes autour du soleil) et Newton (qui a élaboré la loi de la gravitation universelle). Puis Einstein est lui-même apparu (lequel est à l'origine de la théorie de la relativité restreinte puis de la relativité générale)... Après ?

Modifié le 05/03/2016 à 20:30 par Thierry CABOT
delta delta Les thèses se posent et se superposent.

Le télescope Hubble regarde plus loin...
Nous apportant de nouvelles découvertes et questions...
delta delta Théorie d'Edwin Hubble 1929

"Expension de l'univers "

Le télescope spatial Hubble,

a photographié en direct la naissance et la mort d'étoiles..

Des centaines d'autres clichés
Fantastiques.

Ce n'est qu' un début...
Thierry CABOT Oui, delta, ce n'est qu'un début en effet. Cela dit, la meilleure connaissance du "comment" ne nous dit pas grand-chose sur le "pourquoi".
CrayonGris Je suis larguée là...c'est bien dans la section poésie que vous souhaitiez mettre ce texte ?
Thierry CABOT Bonsoir CrayonGris. Celui-ci depuis peu se trouve dans la catégorie "Inclassable. Excellente soirée. Thierry
Lucie Laval Bonjour à tous Au terme d'une longue errance, ce texte a enfin trouvé sa véritable place dans le webzine Merci pour cette critique Thierry !
cornelius Quod est quaestio !

La poésie du ...

Poésie  874  

La célébrité

Inclassable  1250    3  

"Mon secret" de Félix Arvers

Poésie  1132  

Marie Noël

Poésie  888    3  

Littérature et morale

Débats  1208    7  

"Mémoires d'Hadrien" de ...

Poésie  834  

Un cas particulier : ...

Poésie  823  

Le monde du travail (3)

Inclassable  1186  

François de Malherbe

Poésie  1014  

Une seule voix ?

Poésie  1052    9  

L'évaluation

Inclassable  737  

"Poèmes saturniens" de ...

Poésie  1224  

Circulaire importante, à ...

Poésie  676  

Elle était belle

Poésie  351    2  

Dos face aux pieux

Poésie  701  

Je ne dis plus : je ferai

Poésie  786    5  

Pour un défi ( hommage ...

Poésie  475  

Comment les choses ...

Inclassable  1211  

A Antonin ARTAUD

Littérature  1343    3  

De la vérité dans ...

Littérature  2993    2  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.