Dany Laferrière - L'odeur du Café

L'Odeur du Café - le parfum de l'enfance

L'Odeur du Café est un roman de Dany Laferrière paru aux éditions du Rocher en 2011 et dans une version adaptée pour la jeunesse et illustrée aux éditions de la Bagnole en 2014. Dany Laferrière, c'est cet auteur Montréalais d'origine haïtienne, autoproclamé Japonais, et reçu tout récemment à notre belle Académie Française. Un homme plein de contrastes, révélé en 1985 par son roman Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguerÉlevé par sa grand-mère Da dans le village de Petit-Goâve en Haïti, Vieux Os (personnage en grande partie autobiographique) respire l'odeur du café. Da aime le café bien fort, qui parfume toute la case, qui imprègne de son odeur et les choses et les gens. Vieux Os décrit au travers de ces effluves de café son quotidien à la fois hors du temps et nonchalant. Le petit garçon se laisse porter par la chaleur, les errances de son chien,  la foule des enfants qui sortent de l'école et vont jouer au ballon. L'ensemble est plein de poésie, tranquille et dépaysant.  

Le tourbill'on des femmes

Vieux OS est le fils aîné de la fille aînée : le premier enfant de la famille. Sa mère l'a envoyé vivre chez sa grand-mère car son père a dû s'exiler en raison de ses partis pris politiques, et elle redoute des représailles. Dans la vieille maison cuite de soleil, il vit parmi les femmes, entouré de ses tantes. A chacune il associe une couleur, une façon de s'habiller et de rire, un caractère bien affirmé. Toutes il les étudie, les observe, les aime.

Il voue également une véritable passion à la petite Vava, toujours habillée de jaune, son petit soleil qu'il guette depuis la maison. Puis c'est dans la "vraie vie" qu'il s'entoure de nouveau de présences féminines, sa femme et ses trois filles. Il devient parallèlement, avec son titre Comment faire l'amour à un nègre sans se fatiguer, la coqueluche de ces dames, et toujours au coin de l’œil il conserve un soupçon de séduction. Tant les hommes que les femmes se laissent d'ailleurs séduire sans beaucoup de résistance en sa présence, dans "le charme des après-midi sans fin".    

Une écriture de la vision

Dans l'écriture de Dany Laferrière, visions et épisodes s'enchaînent avec une grande liberté en ne respectant qu'un seul principe : l'harmonie. Des visions à la fois douces et frappantes, pleines de couleurs. Elles passent assez fugitivement et de temps à autre refont surface, dans des circonstances diverses du quotidien, pour se rappeler à notre bon souvenir. Ce sont des personnages et des situations qui restent en tête, sympathiques compagnons de notre imaginaire.  Retrouvez l'Odeur du Café et les autres titres de Dany Laferrière aux éditions du Rocher, chez Grasset Éditeur et aux éditions de la Bagnole :http://www.editionsdurocher.fr/
http://www.leseditionsdelabagnole.com/ficheProduit.aspx?codeprod=392060
http://grasset.fr/recherche?search_api_views_fulltext=laferri%C3%A8re

Lucie Laval dans Littérature Etrangère.
- 1358 lectures


Ce texte à inspiré les textes suivants

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.