Le quotidien d'un éditeur atypique

Ce texte est une réponse à Comment devient-on libraire ? de Lucie Laval.

Découvrez le quotidien d'un éditeur de l'Imaginaire 

Le métier d'éditeur est une profession à multiples facettes, qui peut changer du tout au tout en fonction de la maison d'édition, de la ligne éditoriale, de la personnalité du fondateur... C'est pourquoi j'ai à cœur dans cette rubrique "métiers du livre" de vous faire découvrir le quotidien et le parcours d'éditeurs très différents. 

J'ai donc contacté un éditeur assez atypique - et vraisemblablement hyperactif comme vous pourrez le constater - Jérôme Vincent, fondateur des Editions Actusf, spécialisées dans les littératures de l'Imaginaire (science-fiction, fantasy, fantastique, steampunk etc.). Il nous explique dans l'interview ci-dessous comment s'est lancée l'aventure ActuSF, qui paradoxalement, n'a pas commencé par l'édition. 



  

Jérôme Vincent aux éditions ActuSF - Interview

S'il existait un dictionnaire des éditeurs, quelle serait la définition de "Jérôme Vincent" ?

Éditeur passionné. Est tombé dedans lorsqu'il était petit. N'a jamais trouvé vraiment la sortie (ne la cherche pas d'ailleurs).

Pouvez-vous nous parler de l'aventure Actusf : comment tout cela a-t-il commencé ?

Oh c'est une longue longue histoire :-). Au milieu des années 90, nous avons monté un petit fanzine avec quelques copains autour de la science fiction et de la fantasy. Il s'appelait La 85ème Dimension. Puis lorsqu'Internet a débarqué dans nos vies, on a rapidement lâché le fanzine pour ouvrir un site d'actu sur les littératures de l'imaginaire. On était alors en mars 2000 et c'est devenu Actusf.com.

Avec Actusf vous couvrez beaucoup d’événements littéraires : quels sont-ils et quel est votre rôle ?

Le positionnement d'Actusf.com est vraiment d'être un média sur l'imaginaire. Du coup, nous nous déplaçons sur de nombreux salons pour prendre des photos et faire des interviews, pour "rendre compte" de l’événement. Par ailleurs, on enregistre les conférences pour les proposer ensuite sur le site (on les filme aussi en partie) afin que ceux qui n'ont pas pu se déplacer puissent les écouter. On a aujourd'hui un gros milliers de conférences sur plein de sujets différents. On a un côté actu et un côté mémoire sur les salons. On y ajoute souvent un côté édition avec un stand pour nos livres.



  

Le projet ActuSF s'est enrichi d'une maison d'édition : comment est-elle née ?

Avec la même bande d'amis, toujours entre la fin des années 90 et le début des années 2000, nous organisions des concours de nouvelles dédiés à des auteurs "amateurs". On publiait les gagnants dans de petites anthologies. Le pli était pris. Rapidement, à force de croiser des écrivains et de discuter avec eux, nous avons publié un premier, puis un deuxième livre, puis un troisième... 

On vient de fêter le centième en octobre ! :). Les deux activités ont toujours coexisté chez nous, le journalisme pour le site (les sites maintenant avec Mes Premières Lectures dédié à la jeunesse) et l'édition (papier et numérique).

Que proposent les Editions ActuSF et pour quel(s) public(s) ?

Nous proposions jusqu'à aujourd'hui des romans, des recueils, des anthologies et des essais autour de la science fiction, de la fantasy et du fantastique. Nous travaillions dans les littératures de l'imaginaire avec des auteurs français mais aussi des auteurs étrangers (dont George R.R.Martin, Robert Silverberg, Dan Simmons etc). Depuis quelques mois, nous publions aussi du polar par le biais de la collection de poche Hélios noir (David Coulon, Francis Mizio, Thierry Marignac, Laurent Fétis...). 

Et puis en ce début d'année, nous nous lançons aussi dans la jeunesse avec la série Aventures à Guédelon de Danielle Martinigol, en partenariat avec le château de Guédelon dans l'Yonne. Elle a imaginé pour les 8-12 les aventures extraordinaires d'un groupe d'enfants sur le site de construction du château. Sa série est tout simplement géniale ! Désormais nous faisons toujours de l'imaginaire, mais pas que... Enfin, nous sommes aussi très impliqué dans le numérique avec régulièrement des livres qui ne paraissent qu'en numérique.

Je crois savoir que les Editions ActuSF font également partie d'un groupe de choc : Les Indés de l'Imaginaire. Qui sont-ils ?

Cela fait longtemps que l'on travaille dans les littératures de l'imaginaire. Du coup on se connait un peu tous. Avec les éditions Mnémos et les éditions Les Moutons électriques, nous avons voulu aller plus loin, en se disant qu'ensemble nous serions plus forts face aux difficultés du secteur du livre. Cela fait donc maintenant trois ans que nous travaillons ensemble sur plein de points différents. 

Cela va de stands partagés sur les salons à des opérations de communication, en passant par des événements en commun (comme la rentrée de la fantasy francophone tous les ans en août) et notre magazine gratuit l'Indé. Et on partage aussi la collection de poche Hélios et le label jeunesse Naos (dont les premiers titres arriveront en avril). C'est une belle expérience. Trois éditeurs indépendants qui travaillent ensemble, ce n'est pas courant. C'est d'une richesse folle pour nous tous !



 

Quelle est votre journée type en tant qu'éditeur ?

Difficile de dégager une journée type pour ma part. La spécificité d'Actusf c'est d'avoir à la fois la maison d'édition et les sites internet d'actualité, auquel il faut rajouter du boulot pour l'agence de communication avec qui on travaille (pour la pub mais aussi sur plein d'autres chouettes projets. Allez voir leur site, cette agence s'appelle Perfecto). Du coup il n'y a pas une journée qui ressemble à une autre, juste une longue liste de choses prioritaires à traiter et de tâches qui le sont moins. 

Et dans cette liste, l'édition tient évidemment une grande place, même si la lecture de manuscrits et le travail édito ne se font pour ma part que le soir, jamais en journée (c'est juste impossible). J'en profite pour citer Marie Marquez, Charlotte Volper et Eric Holstein qui travaillent pour la maison d'édition, et Jean-Laurent Del Socorro qui alimente tous les jours Actusf.com.

Qu'est-ce qui vous plait le plus dans ce métier ?

Il y a deux aspects que je trouve géniaux. Il y a d'abord ce sentiment de passer de l'autre côté du miroir. J'ai grandi dans les livres. Désormais il m'arrive de travailler avec des auteurs que j'admirais ado. C'est une chance immense. Et puis il y a l'excitation du manuscrit, lorsque je trouve un texte qui me plait follement. L'idée de pouvoir ensuite le proposer aux lecteurs est une grande joie. Ce qui m'attire, ce sont tous ces livres à venir et que j'ai hâte de voir édités par Actusf... Finalement ma petite histoire est simple, j'ai la chance de travailler dans le genre littéraire que j'adore. C'est une motivation quotidienne.

Quelles sont selon vous les trois qualités indispensables pour devenir éditeur ?

Arf, question difficile. Je dirais la curiosité dans un premier temps. Il faut être curieux de ce qui se fait en librairie et des manuscrits que vous avez sous le coude. Avoir l'envie de lire, de chercher, de fouiner... Je pense que la ténacité est aussi importante, passer des heures sur des manuscrits, négocier des mois pour acheter des droits... Et puis être assez ouvert pour utiliser tous les moyens de communications que notre époque nous met à disposition. Aujourd'hui le métier d'éditeur va souvent bien au-delà de l'aspect livre avec de la communication, du marketing, des stands sur des salons, des libraires à convaincre...

Si vous aviez deux titres de votre catalogue à nous faire découvrir, quels seraient-ils ?

Vous, vous avez envie de me fâcher avec tous mes auteurs Je dirais dans un premier temps L'Opéra de Shaya de Sylvie Lainé. Sylvie a toujours été là. On la publie depuis nos débuts, elle fait partie de l'ADN de notre maison, et c'est clairement une des grandes dames de la science fiction en France. L'Opéra de Shaya est un chef d'œuvre, tout simplement. 

Et puis je vais citer pour le deuxième le roman que nous venons d'éditer et qui s'appelle La Stratégie des As de Damien Snyers, une histoire de braquage dans un univers entre Steampunk et Fantasy... C'est drôle et malin. Son manuscrit a été une belle découverte.



Découvrez le catalogue des Editions Actusfhttp://www.editions-actusf.fr/

Lucie Laval dans Métiers du livre.
- 1767 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.