Comment trouver une bonne problématique ?

Ce texte est une réponse à Introduction de la dissertation en 3 leçons de Lucie Laval.

Trouver la problématique d'une dissertation ou d'un commentaire de texte 

La problématique n'est pas ta pire ennemie...

Au contraire ! La problématique est ta meilleure alliée pour faire une dissertation ou un commentaire de texte réussis. Je sais bien que cette affirmation n'est pas facile à accepter : je me souviens que la problématique a longtemps été ma bête noire, comme tout(e) lycéen(ne) qui se respecte. Et puis j'ai fini par découvrir que la problématique pouvait être une alliée, et ce fut la révélation. Une révélation qui contribua fortement à améliorer ma moyenne de Français...

L'importance de la problématique 

T'es-tu déjà demandé pourquoi on te faisait faire des dissertations et des commentaires de texte ? Pour te casser les c... Non. Essaie de prendre un peu de recul. Pour t'inculquer quelques notions de culture générale en littérature ? Un peu, mais le Trivial Poursuit en fait autant... Le commentaire de texte et la dissertation visent avant tout à t'apprendre à raisonner, à mener une réflexion du début à la fin en passant par des étapes bien précises. Et le début de cette réflexion, c'est la problématique. Ainsi, le fait de savoir élaborer une réflexion digne de ce nom te servira dans de nombreux aspects de ta vie et c'est pourquoi il est très utile de savoir raisonner et de suivre avec assiduité ses cours de français

La problématique : colonne vertébrale de ta réflexion

La problématique est à la fois le commencement et la colonne vertébrale de ton raisonnement. Elle doit initier et guider ta réflexion tout au long de ta démonstration. Tu comprends donc qu'il est primordial de choisir une problématique assez intéressante pour pouvoir tenir trois ou quatre heures sur un sujet ! Maintenant passons à la pratique. 

Trouver sa problématique en cinq étapes clés

1. Prend connaissance des éléments à ta disposition

Qu'il s'agisse d'une simple phrase ou d'un corpus de textes, il faut absolument prendre connaissance en détail des éléments à ta disposition. S'il s'agit d'une dissertation, lis attentivement le sujet et souligne les notions clés. S'il s'agit d'un texte ou d'un ensemble de textes, lis-les attentivement et souligne les termes structurants du ou des récits. 

2. Liste les notions clés

Une fois que tu t'es bien imprégné(e) des éléments qu'on t'a distribués, inscris sur ton brouill'on les notions clés qui en ressortent. Ce ne sont pas forcément des termes qui se trouvent dans le sujet ou les textes étudiés : il peut s'agir de notions implicitement abordées dans le sujet. Lorsque tu as réalisé cet espèce de brainstorming solitaire, bois une gorgée d'eau et prend un gâteau. 

3. Fait une pause et prend du recul

Il est essentiel de se vider la tête un instant avant de trouver ta problématique, car c'est elle qui déterminera en grande partie si ton exercice sera réussi ou non. Tu viens de prendre connaissance du sujet, beaucoup de notions se sont bousculées dans ta tête : il est nécessaire de prendre une petite pause avant de mettre de l'ordre dans tout cela. 

4. Identifie le "problème" que pose le sujet

Après cette (courte) pause, relis les notions clés que tu as isolées sur ta feuille de brouillon. Parmi ces notions, il y'en a peut-être une qui te parait plus essentielle que les autres et qui va te permettre d'articuler ta réflexion. Elle va te donner un point de départ, une direction qui va te permettre d'aborder toutes les notions importantes à partir de cette première idée. Mais surtout, il faut que tu te demande ce que cet ensemble de notions soulève comme problème. Quel sera l'angle le plus intéressant pour commenter ce problème et en explorer tous les tenants et aboutissants. Lorsque tu sens que tu as trouvé une idée intéressante, qui pose un réel problème, et qui te permettra d'aborder toutes les notions sélectionnées au début, alors tu as trouvé ta problématique !

5. Formule ta problématique de la façon la plus claire possible

Tu as maintenant eu l'idée de génie, maintenant il faut la formuler, et la formuler comme il faut : "crystal clear" ! C'est pourquoi il te faut des constructions de phrase simple. Tu peux commencer avec ces accroches : "En quoi...", "Dans quelle mesure...", "Pourquoi...", "Peut-on affirmer..." ; et faire une phrase courte et claire pour expliquer le problème qui s'est imposé à toi à la lecture des éléments à ta disposition. 

Les trois pièges à éviter

1. Ne jamais reformuler le sujet

La reformulation du sujet, par définition, n'apporte rien de nouveau à ta réflexion. Le problème que tu dois exprimer doit être "nouveau" et apporter quelque chose de neuf à la situation : c'est ta touche personnelle ! C'est cet apport personnel qui fera la différence aux yeux du correcteur.

2. Ne pas tomber dans le parti-pris

Attention à ne pas prendre parti lorsque tu choisis une problématique ! Car premièrement, si la réponse est sous-entendue dans ta problématique, alors quel est l'intérêt de faire ta démonstration ?! De plus, si tu prends dès le début parti pour une solution, alors tu n'es plus dans la situation de celui qui analyse objectivement la situation, ce qui est pourtant essentiel. Donc il est très important de passer en revue et d'expliquer les différentes issues du problème, mais sans laisser transparaître son choix personnel !

3. Ne pas traiter qu'un seul aspect du sujet

Il y a parfois dans le sujet une notion plus séduisante que les autres, ou que tu connais mieux (car tu l'as révisée précisément la veille à minuit moins dix) et c'est là qu'il faut renoncer à choisir la facilité et ne traiter qu'un seul aspect du sujet. Si un sujet aborde plusieurs notions, alors il faut parvenir à toutes les articuler entre elles et trouver une problématique qui les rassemble. 


Tout ça c'était la théorie, dans un prochain article, on passera à la pratique ! Je te donnerai alors des exemples concrets de problématiques et la façon de les construire. A la prochaine !

Lucie Laval dans Tutos.
- 2631 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.